Les Dragons d'Asgard


 
AccueilAccueil  AgendaAgenda  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Capacitaire cheers Pour avoir accès à l'intégralité des rubriques du forum, présentez-vous ! cheers
cheers Pensez à vous inscrire sur la carte des Dragons ! cheers

Partagez | 
 

 Pourquoi les vers de farine ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bayo59
Membre Banni
avatar

Nombre de messages : 44
Masculin Age : 27
Localisation : nord pas de calais
Date d'inscription : 06/10/2009

MessageSujet: Pourquoi les vers de farine ?   Lun 09 Nov 2009, 18:54

Salut,

Bon je dois être chiant à poser toutes mes questions Rolling Eyes

Mais j'aimerais savoir pourquoi ne doit-on pas donner trop de vers de farine, j'ai lut ici que c'étais à cause de leurs trop plein en phosphore.

Donc je me demandais si je les imbibaient de calcium est ce que ça compenserait ?

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Bébène
Membre Banni


Nombre de messages : 10193
Masculin Age : 52
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: Pourquoi les vers de farine ?   Lun 09 Nov 2009, 19:26

Les vers de farine sont bourrés de lipides et chitines, une cochonnerie quoi.

De temps en temps seulement.

Un peut comme si tu bouffais tout le temps de la mayonnaise, il faudrait t'attendre à avoir du cholestérol à court terme. Wink
Revenir en haut Aller en bas
bayo59
Membre Banni
avatar

Nombre de messages : 44
Masculin Age : 27
Localisation : nord pas de calais
Date d'inscription : 06/10/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi les vers de farine ?   Lun 09 Nov 2009, 19:57

Mdr , a ok !


merci.
Revenir en haut Aller en bas
Patrick de Tourcoing
C'est Pas Aux Vieux Sages Qu'on Apprend A Faire des Grimaces (Administrateur Principal)
avatar

Nombre de messages : 43772
Masculin Age : 57
Localisation : 59 / Tourcoing
Emploi : LA POSTE
Loisirs/Humeur : Toujours de bonne humeur
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi les vers de farine ?   Lun 09 Nov 2009, 21:22

J'ai trouvé une vieille réponse d'un post datant de plus de trois ans mais qui me semblait intéressante, je te la cite :

Keriduenn a écrit:
Ca fait un bon moment que je m'intéresse de très près à la nutrition pour diverses raisons et que je passe mon temps à lire et observer scrupuleusement tous les bienfaits/méfaits des différentes nourritures.

Effectivement, je connais pas mal de monde qui fait du ver de farine une nourriture principale en disant qu'ils n'ont aucun problème... dans mon cas c'est légèrement différent.

Voila ce qu'il ressort au niveau de l'aspect purement nutritionnel : les vers de farine ont effectivement le défaut de posséder un exosquelette très coriace qui n'est pas facilement digestible. En plus de cela, il faut savoir que le ver de farine (ici le ténébrion meunier) contient beaucoup de graisse, ne contient quasi pas de calcium (de l'orde de 0.1mg) et beaucoup de phosphore (1.2mg) et donc un rapport phosphocalcique on ne peut plus innaproprié. Il semblerait qu'en fait au niveau digestif, la chitine non digérée et la graisse vont se coupler afin de faciliter son passage au sein du système digestif.

Cela fait beaucoup de "moins" pour quelques plus toutefois non négligeable : ils adorent ça... , c'est facile à distribuer et cela se conserve longtemps.

J'ai déjà pu observer des problèmes avec les vers buffalos chez mes Pogonas henrylawsoni juvéniles lorsqu'ils en mangeaient en quantité (qu'il ne s'agissait pas d'un petit appoint occasionnel) et d'autres ont déjà pu observer le même phénomène : la digestion ne s'opérait pas convenablement et les petits vomissaient des boules de vers non digérés... c'est pas génial...

L'idéal en fait est de distribuer les vers de farine lorsqu'ils viennent de muer autrement dit lorsqu'ils sont tout blanc... mais à nouveau c'est pas toujours simple d'en avoir des quantités nécessaires à chaque distribution, surtout si tu souhaites qu'elles soient fréquentes.

D'un autre côté (on va dire que je rabache toujours la même chose) deux types de proies exclusives pour des insectivores..., c'est un peu léger à mon sens. Les grillons sont également pauvres au niveau nutritionnel s'ils sont la seule et unique proie distribuée. Rien ne vaut à mon sens la diversité nutritionnelle et donc la variation des proies. Il existe aussi pour nourrir les adultes et les petits, en taille adaptée biensur, d'autres proies autres que les grillons et divers vers (buffalos, vers de farine et morios) : sauterelles (bébés, moyennes ou géantes), blattes, vers à soie, très occasionnellement teignes de ruche et larves de coléo...
Il est clair qu'on ne reproduit jamais la diversité que l'espèce trouvera à l'état sauvage puisqu'on parle d'une moyenne de 50 espèces d'insectes différents dans le bol alimentaire... mais diversifier autant qu'on le peut n'est pas du tout négligeable.

Donc personnellement, je ne suis pas pour une distribution de vers de farine régulière, c'est une nourriture que j'utilise plutôt en appoint, comme friandise, ou en cas de disette. Je sais que certains le font et n'ont(encore?) aucune misère, mais personnellement, je ne le ferai pas.

______________________________________________________________________


La vie est trop courte pour être petite.

Les Dragons d'Asgard, un forum sérieux pour des gens qui ne se prennent pas au sérieux.
L'éthique des Dragons en 10 enseignements, pour une terrariophilie durable et responsable. Arrow  ICI
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pourquoi les vers de farine ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pourquoi les vers de farine ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pourquoi les vers de farine ?
» mon élevage de vers de farine
» Pêcher avec des vers de farine ???
» vers de farine ; mori , buffalos lequel pour nos oiseaux ????
» quel est le secret de l'élevage des vers de farine ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Dragons d'Asgard :: Les Dragons d'Asgard : Les espèces (Signalétique obligatoire pour les espèces soumises à CDC) :: Agamidés :: Les Pogonas et autres agamidés désertiques-
Sauter vers: