Les Dragons d'Asgard


 
AccueilAccueil  AgendaAgenda  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Capacitaire cheers Pour avoir accès à l'intégralité des rubriques du forum, présentez-vous ! cheers
cheers Pensez à vous inscrire sur la carte des Dragons ! cheers

Partagez | 
 

 De la notoriété à la con*erie

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Johannes
Spécialiste de l'ophidien en tout genre
avatar

Nombre de messages : 1644
Masculin Age : 36
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: De la notoriété à la con*erie   Mar 19 Jan 2016, 23:58

Suite à un sujet mentionné dans un récent topic, et à une discussion avec Rinlive, je me rends compte qu'il est temps de manifester certaines choses qui me dérange dans ce milieu. Je ne suis pas plus étonné que ça, après tout cela arrive dans chaque "micro société". Dans la musique par exemple, ou parfois juste dans une entreprise... Bref dans chaque rassemblement d'humains. Et plus y a d'humains réunis, plus y a de chance d'avoir des cons.

Dans la terrario il y a les débuts. On achète une gutt, un Pituophis ou un regius. Certains restent comme ça avec un ou deux serpents. D'autres voient leur passion prendre une direction différente. Les deux chemins sont honorables. Le deuxième cas est manifesté par un intérêt croissant pour d'autres espèces, jusqu'à trouver malgré soit une sorte de "marge" dans laquelle on trouve son compte. Cela peut être plusieurs choses, mais se traduit généralement par une sorte de "spécialisation" d'une espèce ou d'un type d'animal.

Si ces "spécialisations" concernent parfois des animaux tout à fait "démocratisés" dans le milieu (Pantherophis guttata, Python regius, Morelia spilota), certains s'aperçoivent qu'ils aiment et se sentent à l'aise avec des espèces qui pour le moment sont moins démocratisées dans le milieu.

Ceux là rentrent malgré eux dans une sorte de « micro société » où tout le monde se la joue solo. Et quand un besoin de collaboration ou d’informations est nécessaire, le protagoniste rencontre souvent un mur. On ne peut pas plus simplement résumer la chose.

Pourquoi ? Car chaque protagoniste déjà présent dans le dit milieu voit d’un mauvais œil le nouvel arrivant, le considérant d’ores et déjà comme une potentielle source de concurrence.

Je vois ça sous l’œil suivant : Comme souvent dans n’importe quel milieu, la réussite est une manière d’élever son égo, de devenir quelqu’un. Et pour arriver à ses fins, il est bien entendu nécessaire de faire un maximum pour ne pas aider celui qu’on considère comme étant un opposant.
Bon, là ça fait un peu conflit dans un cabinet de traders dit comme ça. Mais je vous assure qu’il n’y a aucune parano. Beaucoup voit ça tous les jours. Là ou théoriquement on devrait mettre son égo en arrière pour le bien être des animaux et transmettre et recevoir de précieuses informations sur les espèces concernées, on trouve en face le silence et même le refus d’aider l’autre afin d’être le seul ou l’un des seuls à « détenir le secret absolu » et par extension avoir le privilège d’être quelqu’un.

Ca c’est pour la théorie. Pour la pratique je vais donc causer de moi. Comme certains d’entre vous le savent déjà, je suis un amateur, passionné, éleveur et même «fanatique » des serpents du genre Philodryas (espèces soumises à CDC et AOE et dont je parlerai donc très brièvement ici afin de respecter la charte). Bon soyons clairs, les Philodryas n’intéressent pas grand monde hein… C’est souvent gris ou marron, pas mal sont terricoles et pour les verts arboricoles on trouve souvent un équivalent non soumis à CDC, ce qui est donc bien moins chiant à avoir.

Et des éleveurs/passionnés de Philodryas il y en a peu. Nous étions 4 ou 5 dans le passé, désormais nous sommes 2,3 ou 4 en Europe. Bien entendu nous nous connaissons tous et c’est la que les choses se compliquent. Les échanges deviennent vite impossibles, et quand un spécimen isolé et rare devient disponible sur le marché, c’est littéralement la guerre. Donc quand vient le moment de demander des infos sur un succès de reproduction ou d’une maintenance, alors là… autant aller se faire voir !

Dans cette ambiance pourrie, que va-t-il advenir du nouveau passionné qui souhaite réussir avec ses animaux ? M*rde, j’ai vu des types me contacter lors de mes reproductions sans même me dire bonjour pour m’acheter TOUS les petits pour se constituer un groupe reproducteur (et donc consanguin). Je me suis fait envoyer ch*er car je refusais de fournir à une même personne plusieurs spécimens. Et quand je faisais d’ultimes efforts et acceptait de fournir un couple avec un seul parent en commun ça n’allait toujours pas. J’ai vu des types avoir des repros et garder jalousement tous les petits de peur que d’autres détiennent cette espèce si rare, leur enlevant ainsi le prestige qu’ils croyaient avoir.

Ce qui m’amène à la question suivante, et je souhaite avoir votre avis, est-ce que rareté est égale à statut exceptionnel ?

Bien entendu qu’on est content quand un serpent rare qui nous intéresse se retrouve chez nous. Mais est-ce que pour autant la notion de supériorité doit être incluse ?

Et est-ce que la rareté passe avant l’intérêt lui-même ? Ca on peut le voir tous les jours ! C’est à se demander pour certains si l’intérêt vient de l’espèce elle-même ou de sa rareté. Je ne vise personne ici bien entendu. Sont présents sur les forums les personnes désireuses de partager… Non non… Les autres restent dans leur coin, font de rares apparitions par le biais d’annonce, facebook ou autres, ou alors ne répondent que partiellement ou même pas du tout aux questions par ceux qui veulent en savoir plus…

Ce n’est pas un coup de gueule… après tout rien d’étonnant de la part d’humains, mais le savoir n’est il pas fait pour être transmis ?
Revenir en haut Aller en bas
xaco95
Passionné de botanique et de belles plantes en tout genre (Administrateur)
avatar

Nombre de messages : 5306
Masculin Age : 58
Localisation : 95 + 76
Emploi : responsable de régie production florale
Loisirs/Humeur : passion 2cv
Date d'inscription : 02/01/2013

MessageSujet: Re: De la notoriété à la con*erie   Mer 20 Jan 2016, 07:13

J'ai pas l'impression (mais ça reste mon impression) que sur le forum, il y est beaucoup de c*ns qui font soit de la rétention d'information, soit de la dénigration. Le cas un peu particulier des éleveurs (en but de repro) d'espèces rare ou difficile fait que le nombre restreint d'éleveur crée une concurrence qui apparemment ne profite ni aux acheteurs, ni à ces même éleveur dans le cadre de vente ou d'échange afin de limiter la consanguinité.

J'ai des reptiles très classiques (régius, gutt, EM, physi, phelsu)et d'autres espèces plus anecdotiques (anolis evermanii, laemanctus serratus) et je n'ai pas l'impression dans retirer une gloire, ni une notoriété, il est vrai qu'aujourd'hui, je m'occupe plus de leur bien-être que de la repro.

Lorsque je lis des post qui m'intéressent, je transmet l'information que je détient sur les animaux que je détient ou ais détenu, il est vrai que lorsque, j'ai fait des recherche sur mon anolis, les infos m'ont été donné par les personnes qui en détiennent et/ou qui sont sur le forum (échange de doc, de données de maintien).

______________________________________________________________________

Mon cheptel

2.4.0 Eublepharis macularius (cheri/véh/titeuf/lajeune/minnie/angie)
1.1.0 Python regius (arthur, coupine)
0.0.2 Pantherophis guttatus
0.1.0 Testudo graeca soussensis(latortur) (AEA)
1.1.0 Phelsuma grandis Higt red (Phel et Suma)
0.1.0 Physignathus cocincinus (lady)
0.1.0 Laemanctus serratus (curieuse) DCD
1.0.0 Canis lupus familiaris (petit lévrier italien)
0.1.0 Canis lupus familiaris (Bouledogue français) DCD
0.1.0 Felis sylvestris catus (chupa)DCD



"A peine nées, les œuvres du bâtisseurs sont vouées au déclin, alors que celles du jardinier se bonifient...

Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, je vous propose d'essayer la routine.... Elle est mortelle. Paulo Coelho

Revenir en haut Aller en bas
Fredtriton
Eminent(e) Membre de la Confrérie des Dragons
avatar

Nombre de messages : 2011
Masculin Age : 27
Localisation : Picardie
Emploi : SVT
Date d'inscription : 11/02/2010

MessageSujet: Re: De la notoriété à la con*erie   Mer 20 Jan 2016, 13:14

C'est sur que quand on s'intéresse à un groupe très particulier, les espèces moins communes sont très très prisées...
Dernièrement ya eu des dispo d'urodèles assez peu communs dans une célèbre animalerie, ben comme tu dis, c'était la guerre. Et pourtant on se connaît et on entretient de bonnes relations. Après grâce au bon sens de certains ça s'est vite tassé et des arrangements ont été trouvés, mais pendant deux jours c'était chaud.
Mais bon on est des passionnés Smile

Au sein du groupe ya beaucoup de partage, mais c'est vrai que quand quelqu'un vient de l'extérieur il y a toujours un peu de méfiance de prime abord (c'est mon analyse, venant justement de l'extérieur). Faire ses preuves permet d'être un peu pris au sérieux.
Car c'est sur que les "pros" du domaine ils en ont vu défiler des gens. On peut pas leur demander d'accorder directement du crédit et de la confiance à un type qui sort de je ne sais où, même si il se dit passionné. Au sein d'un groupe chacun a sa vision des choses... Certains sont accueillants, d'autre réticents, d'autres attendent de voir ce que l'on vaut...
Dans le cas des urodèles, les gens sont sympa et accueillants, les relations sont bonnes et le partage est de rigueur même avec les petits nouveaux Smile c'est appréciable.
Ça fait plus "groupe de potes" que rivalité. Et quand il y a des repros "uniques", ya du partage d'infos... Et de bêtes!

Revenir en haut Aller en bas
http://fredtriton.skyrock.com
Rouge Sanglier
Contributeur Régulier au Savoir Respecté
avatar

Nombre de messages : 182
Masculin Age : 21
Localisation : 69
Date d'inscription : 14/01/2016

MessageSujet: Re: De la notoriété à la con*erie   Mer 20 Jan 2016, 13:50

Bonjour, et sujet bien interessant !

D'ailleurs fred, en passant, et parce que ça touche au sujet, quel est le public qui s'est jeté sur les urodèles de cette célèbre animalerie. Je les ai vues, j'ai louché dessus, regardé des infos sur eux, et en une semaine, y'en avait plus ! Non pas que j'en aurais pris, mais qui "guette" comme ça ?

Cette histoire de rareté est parfois lié à un terme qu'on retrouve régulièrement : la collection.
L'animal n'est alors plus considéré comme tel, seulement comme un timbre ou une médaille et les acheteurs se complaisent à montrer leur PR de l'une des phases les plus chère/rare.

Se sentir unique, est un objectif courant, auquel nous sommes tous confronté. Rappelons nous qu'on se distingue avant tout par l'esprit. Élever une espèce rare, c'est être un peu rare soit même.
Cependant, quand cela dégrade un cheptel et provoque compétitions et provocations etc, on est à une autre échelle. C'est très con, très égoïste, et affligeant pour ma part.

Le partage de connaissance, est à mon avis, indispensable dans tout les domaines. Nous avons aujourd'hui accès à pas mal d'infos grâce à ce type de forum et c'est une chance.

Ma conclusion, c'est de dire qu'un chercheur qui ne publie pas n'est pas un chercheur, qu'un lettré qui n'enseigne pas n'est pas un lettré, ainsi, qu'un terrariophile qui ne partage pas n'es pas un terrariophile.

pig
Revenir en haut Aller en bas
Chahoua.
Contributeur Régulier au Savoir Respecté
avatar

Nombre de messages : 178
Masculin Age : 32
Localisation : 35
Date d'inscription : 14/01/2016

MessageSujet: Re: De la notoriété à la con*erie   Mer 20 Jan 2016, 14:31

Quand on est vraiment passionné en générale ont est ravi de transmettre nos connaissances sur le domaine, surtout sur une espèce dit "rare" sur laquelle il existe peu d'informations disponible...

Après je pense que ce genre de personne qui refuse de transmettre leurs connaissances ou de revendre leurs reproduction à d'autres véritable passionné veulent tous simplement que cette espèce reste "rare" et ce genre de comportement de "collectionneur" ce reproche plus de la philatélie... Des c*n philatéliste puisque même dans ce domaine il procède à des échange...

Pour moi je genre de comportement n'est pas du à la fierté d'avoir une espèce rare (qui est normal) mais à l'appas du gains et un narcissiste prononcé.

Je suis jamais très... Diplomate... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://reptiles-sphere.forumactif.pro
vancassel04
Contributeur Régulier au Savoir Respecté
avatar

Nombre de messages : 129
Masculin Age : 32
Localisation : france
Date d'inscription : 26/12/2015

MessageSujet: Re: De la notoriété à la con*erie   Mer 20 Jan 2016, 14:58

lol un sujet a discorde (cool)
je vais parler expérience personnel et puis d'un sujet récent!

quand j'ai commencer dans les varans , je me suis intéresser au complexe odatria, donc forcement j'ai était orienter vers les acanthurus, a cette époque j'ai contacter un éleveur local je ne cite pas de nom, sont égo était impressionnant, il ma presque dégouter de me lancer dans la terrario, car j'avais l'impression d’être au collège avec le gamin qui avait la meilleur carte dragon ball et qui sait tout,et aucune envie de perdre du temps a m'expliquer quoi que se soit a part me vendre des betes !

j'avais renoncer a l'achat!

plus tard je me suis replonger dans l'idée de maintenir du varan alors j'ai look pas mal de sujet sur les forum et la j'ai lu beaucoup d'article de Ludo.b, qui a squatter un moment tous les fofo, il en parle avec passion se qui ma donner envie de me lancer.

J'ai recroiser l’éleveur a l'ego dans une bourse, c un truc de fou il avait un spécimen varanus insulanicus  genre grosse érection devant ces betes lol pathétique ! j'ai essayer de discuter avec lui sur la provenance lol il a pas voulu me répondre (surtout que je pense que s'en était pas lol (limite arnaque) enfin des types comme ça y a de quoi avoir envie d'éviter le monde de la terrario.

enfin voila sur un autre fofo j'ai eu un désaccord sur le type d'achat aussi des gens, qui n'ont pas de scrupule a acheter pour le coter rare et rien d'autre! surtout pour avoir une grosse érection a poster ça bete sur un fofo, pour dire" regarder moi regarder se que j'ai lol" c parfois pathétique. franchement il manque beaucoup d'humilité a pas mal de monde même sur les fofo, ces personne la répondent avec méprise sur les questions des novices qui ont des bêtes plus classique, ou meme si le mec demande des infos sur ça bete rare(genre laisse tomber c introuvable ou faut avoir beaucoup d'expérience!

Dommage que certains terrariophile ne répondent pas avec plus de gentillesse et de pédagogie!
d’où mon intérêt pour se fofo qui possède une charte sympas!

la ou y a un soucis c effectivement, c qu' il ne s'agit pas de collection d'objet inerte, il s'agit d’être vivant et d'en faire une collection type achat shopping c pas terrible! je trouve sa important de préserver les espèces en permettant de les démocratiser mais s'en oublier de partager sont savoir!

comme un futur achat pour moi de varanus pilbarensis( si j'ai des repro je les revendraient a un prix convenable  a n'importe qui qui les maintiendra comme il faut!  comme actuellement sur mes repro avec glaurtie tristis acanth!

après dans chaque passion ta des con, c sur la ont parle d'animaux non pas de timbre!

Malgré tous, pas mal de terrario ont la soif du savoir et de la transmission, heureusement sinon la terrario ne serait pas pour moi!
Revenir en haut Aller en bas
vancassel04
Contributeur Régulier au Savoir Respecté
avatar

Nombre de messages : 129
Masculin Age : 32
Localisation : france
Date d'inscription : 26/12/2015

MessageSujet: Re: De la notoriété à la con*erie   Mer 20 Jan 2016, 15:00

varanus acanthurus insulanicus
Revenir en haut Aller en bas
Gwalchafed
Vulgarisateur touche-à-tout taxonomico-dépendant et Gardien d'éthique (et tac !)
avatar

Nombre de messages : 2026
Masculin Age : 40
Date d'inscription : 11/12/2007

MessageSujet: Re: De la notoriété à la con*erie   Mer 20 Jan 2016, 15:07

Chahoua. a écrit:


Pour moi je genre de comportement n'est pas du à la fierté d'avoir une espèce rare (qui est normal) mais à l'appas du gains et un narcissiste prononcé.

Je suis jamais très... Diplomate... Laughing

Tu y vas pas fort, tu décris une situation avec exactitude. En tout cas, vu de mon point de vue et ça fait maintenant quelques années que j'observe la terrariophilie, la rareté et/ou la difficulté attirent les egos surdimensionnés comme des mouches avec du miel (ou des fourmis le pique-nique) - surtout que souvent les sous s'en mêlent. Cela tourne quasi toujours au combat de coqs, sous le regard effaré/dégouté de ceux qui s'y intéressent pour le plaisir....
Revenir en haut Aller en bas
http://lvev.blog4ever.com/blog/index-292256.html
vancassel04
Contributeur Régulier au Savoir Respecté
avatar

Nombre de messages : 129
Masculin Age : 32
Localisation : france
Date d'inscription : 26/12/2015

MessageSujet: Re: De la notoriété à la con*erie   Mer 20 Jan 2016, 15:18

tu a aussi le fait d'avoir des types qui n'ont que la terrario dans la vie, avec un besoin important d'étre reconnu, qu'ont s'intéresse a eux, ils ont aussi le besoin d’être envié par les autres, tous simplement d'exister, ça fait de la peine un peu Crying or Very sad

car très franchement si c l'argent que vs chercher n'aller pas dans la terrario  watchout pas très rentable, enfin je parle pour moi^^
Revenir en haut Aller en bas
Chahoua.
Contributeur Régulier au Savoir Respecté
avatar

Nombre de messages : 178
Masculin Age : 32
Localisation : 35
Date d'inscription : 14/01/2016

MessageSujet: Re: De la notoriété à la con*erie   Mer 20 Jan 2016, 15:22

Gwalchafed a écrit:

Tu y vas pas fort

Je parlais en générale... CHOUETTE je vais pouvoir me lâché alors (vous allez pleurer Laughing) !
Revenir en haut Aller en bas
http://reptiles-sphere.forumactif.pro
Fredtriton
Eminent(e) Membre de la Confrérie des Dragons
avatar

Nombre de messages : 2011
Masculin Age : 27
Localisation : Picardie
Emploi : SVT
Date d'inscription : 11/02/2010

MessageSujet: Re: De la notoriété à la con*erie   Mer 20 Jan 2016, 20:08

Faut pas mettre tout le monde dans le même panier, y'a plein de profils différents en terrariophilie !
Les types qui veulent pas partager (car c'est le sujet à la base) sont pas tous des collectionneurs à l'ego surdimensionné.

Chacun a sa propre vision des choses.
Si quelqu'un aime "collectionner"... C'est pas à nous de juger. Collectionner n'est pas synonyme de "mauvaise maintenance".
Idem pour l'ampleur de cette passion, pour certains c'est quelque chose d'annexe à leur vie, pour d'autres ça en est un élément central.



Citation :
D'ailleurs fred, en passant, et parce que ça touche au sujet, quel est le public qui s'est jeté sur les urodèles de cette célèbre animalerie. Je les ai vues, j'ai louché dessus, regardé des infos sur eux, et en une semaine, y'en avait plus ! Non pas que j'en aurais pris, mais qui "guette" comme ça ?

Des passionnés ;
C'est un petit milieu donc tout se sait très vite.
Une espèce qui n'existe pas en captivité en Europe (ou alors une paire d'individus seulement), ça attire les passionnés de tout profils... Peu importe leurs objectifs.
Mais globalement, le fait que ce soit une espèce très rare, vendue à un tarif abordable, ça a rameuté tout le monde.
...
En tout cas en 2 jours tu te retrouve avec X messages dans ta boite mail/FB parce que les gens savent que tu habite à Paris et "Est ce que tu peux m'en prendre"....
Puis une fois récupérées faut s'arranger avec tout le monde, car tu apprend après coup que Machin et Bidule en veulent aussi.

Alors je n'appellerai pas ça "combat de coqs", car y'a pas vraiment de combat, mais bon ça rejoint l'idée que "tout le monde en veut", "premier arrivé premier servi", etc.
Pour une espèce comme ça, je préfère que ce soit des personnes qui connaissent la biologie/écologie du genre qui acquièrent un maximum des animaux disponibles. Histoire d'avoir au moins une chance que la souche s'établisse en captivité.
Et quand le mec qui serait probablement le mieux placé pour réussir ça t'appelle pour te dire qu'il n'en a pas eu ça fout un peu les boules (enfin surtout à lui en premier lieu lol).


Globalement c'est ce que je ressens vis à vis de ces espèces peu communes, ou des espèces WC en général... Je trouve ça terriblement dommage que ça tombe chez des gens qui veulent jute avoir la bestiole "sous les yeux" pour le plaisir.
Rien à faire que la personne soit collectionneuse ou qu'elle aie un ego surdimensionné, tant qu'elle parvient à reproduire les bêtes et à faire avancer les choses.

Ce qui me ramène à la problématique soulignée par Johannes, "y'a toujours des cons qui veulent pas partager ni leur savoir ni leurs bêtes".
(Enfin c'est comme ça que j'ai compris la chose).
Après j'suis d'accord, si en plus de ne pas partager le mec a un ego surdimensionné.... Ça se passe de commentaires.

Mais on peut très bien avoir un très fort ego, collectionner les bestioles, et pour autant très bien réussir ce que l'on entreprend et partager son savoir et ses bêtes. Et ce sans appât du gain.

Et sans défendre "les gens qui sont récalcitrants à partager", y'a aussi une façon de demander/contacter les personnes.
Normal qu'il y aie un peu de méfiance de prime abord lorsqu'un "inconnu" te contacte.
Et encore pire lorsque le gars fait de la lèche ou qu'il est très insistant...
Pour l'exemple on m'avait parlé d'un éleveur "solo et qui ne partageait pas ses informations". L'éleveur en question avait obtenu des individus albinos d'une certaine espèce (espèce délicate à reproduire et à croissance longue), puis avait maintenu sa souche albinos sans la diffuser. Effectivement quand des gens le contactaient "T'as des albinos à vendre ?" il ne répondait pas... Par contre sur tous les autres sujets concernant l'espèce (élevage, biologie, écologie, ...) j'ai jamais eu de réponse plus complète !
J'aurais clairement pas le même avis sur cette personne que le mec qui s'est fait rembarrer dès le départ...
Revenir en haut Aller en bas
http://fredtriton.skyrock.com
vancassel04
Contributeur Régulier au Savoir Respecté
avatar

Nombre de messages : 129
Masculin Age : 32
Localisation : france
Date d'inscription : 26/12/2015

MessageSujet: Re: De la notoriété à la con*erie   Mer 20 Jan 2016, 20:31

oui c vrai se que tu dit un peut utopique (au niveau du gain) bien sur il y a un ensemble tous le monde a un peu d'égo en soit par contre quand sa explose sa peu faire peur au débutant.
et puis le collectionneur qui fait tous pour ces betes qui les repro qui les vends a prix correcte et avec fierté qui conseil, qui  maintient bien, pas de soucis, moi c le coter shopping comme des vêtements qui me dérange
Revenir en haut Aller en bas
Hermann
Orchidoclaste hermaphrodite putride, sa lâcheté est à la hauteur de son arrogance.
avatar

Nombre de messages : 1090
Masculin Age : 23
Localisation : Bordeaux
Emploi : Etudiant en Biologie
Loisirs/Humeur : Toujours bonne
Date d'inscription : 26/01/2013

MessageSujet: Re: De la notoriété à la con*erie   Mer 20 Jan 2016, 20:49

Salut,

je vais partager la réponse que j'ai mise sur le sujet mais différent forum Wink

Citation :
Beh c'est fou, c'est exactement le genre de chose qui me taraude depuis que je parcours les tréfonds de la terrario française et étrangère et j'en suis arrivé à me poser la même question que toi.
Coïncidence ? je ne pense pas...

Les espèces "rares" sont effectivement des trophées pour certains.....et ils veulent les garder à tout prix.....
J'ai remarqué la même chose pour une grande majorité de venoms.

Alors il est vrai que ce sont des animaux dangereux et on ne va pas balancer tous les secrets de leur élevage au premier néophyte venu mais quand même !
Y'a des espèces où les mecs vont de montrer 400000 photos du même animal et bien te faire comprendre qu'il es l'un des seuls à en avoir mais pour le reste.....   

Et je vais compléter cela avec une autre chose qui me dérange fortement depuis un moment déjà: le business du "phasing".

Alors, j'avoue que j'ai eu une période où les phases m'intéressaient, mais quand j'ai découvert les conséquences de cela je me suis vite ravisé et changer complètement ma mentalité vis-à-vis de cela.

Quand je vois ce qui arrive aux animaux (Python regiusEublepharis maculariusPantherophis guttatus, etc), certaines tares provoquent de graves atteintes neurologiques qui finissent à 100% par la mort inévitable de l'animal, et il n'y a aucun traitement étant donné que cela est causé par les dérèglement génétiques....

Malgré tout ça les gens avancent de plus en plus vers une extinction certaine de toutes les espèces captives touchées par ce procédé contre-nature.
En effet, certains sortent des "mais dans la nature on en vois des comme ça", oui! sauf qu'il sont très vulnérable et en général tués par un prédateur un jour ou l'autre donc ils ne donnent pas la tare génétique à la génération d'après, et le brassage génétiques est sûr!
En captivité, les gens vont même jusqu'à modifier légèrement les conditions d'incubations, faire des couples consanguins sur plusieurs générations.

Les conséquences sur la santé des animaux est immédiate est bien visible mais j'ai vraiment l'impression que 99% des terraio s'en fiches royalement et incite encore plus ces "pratiques".
ça me dégoûte de plus en plus...
Revenir en haut Aller en bas
Fenchurch
Alias Super Tomate, Fouine-fourche, je fouine et j'enfourche...mon gros cube ! (Administratrice)
avatar

Nombre de messages : 37055
Féminin Age : 43
Localisation : Grenoble (38)
Loisirs/Humeur : Le rire c'est de la merde.... ça n'arrête pas les balles.
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: De la notoriété à la con*erie   Mer 20 Jan 2016, 22:21

Je partage complètement l'avis de Fredtriton !

Qu'un gars ait la collectionnite, qu'il ait un gros problème d'égo, tant qu'il s'occupe bien de ses bêtes ça ne me concerne pas. OK, c'est plus agréable si le gars n'a pas la prétention de tout savoir, mais à la limite ça ne touche que moi, si c'est sans impact sur ses animaux. Et même si je ne comprends pas trop ceux qui changent d'espèce comme de chemise, à la limite, là encore, s'ils s'occupent bien des animaux pendant qu'ils les ont, je n'ai rien à dire, juste que je ne comprends pas le fonctionnement de la personne mais c'est mon problème.

Qu'il ne veuille pas céder de ses repros au premier venu, ou au kikoo qui écrit un mail genre SMS sans un bonjour ni rien ni expliquer un minimum ce qu'il connait déjà... ça se comprend aussi.

Par contre, pour moi, sur les conditions d'élevage, rien ne justifie qu'on ne donne pas d'info (hors espèce soumise à CDC).
En effet, si la personne veut à tout prix un animal même rare, si elle y met le prix elle pourra réussir à l'acheter. Sachant cela, mieux vaut alors qu'on lui ait fourni les infos susceptible d'aider la bête à survivre !

Ce dont parlait peut-être en particulier Johannes, c'est les infos sur le repro. Là, clairement, on sent qu'il y a 2 "raisons" : la fierté d'être le seul à détenir l'espèce, et ... le seul à pouvoir les reproduire, donc une situation de monopole permettant de vendre ses repros au prix qu'il lui chante... au détriment du brassage génétique indispensable à la pérennité de l'espèce en captivité... No

De ce côté, je suis indécrottable, utopiste si on veut, mais la loi du marché me débecte, surtout quand elle concerne des animaux, qui ne coûtent pas plus chers à entretenir que d'autres, mais qui se vendent 10 fois plus chers au prétexte que "les parents je les ai achetés chers". Mais là encore, c'est parce que la terrario est pour moi 100% un loisir, je n'imagine pas une seconde y trouver un début de rentabilité par la vente de mes repros, même pour une de mes espèces, dont je pourrais vendre les repros "cher" - ça reste des prix dérisoires pour des amateurs de reptiles, car il s'agit d'amphibiens .
La dérive des phases dont parle Hermann est typiquement une illustration de cette loi du marché...

A+
Fenchurch flower

______________________________________________________________________

THERE IS NO JUSTICE. THERE IS JUST ME.







3.4.0 Rhacodactylus ciliatus NC
2.1.0 Ptychozoon kuhli  NC
1.3.1 Ranitomeya (lamasi) sirensis NC
1.0.0 Agalychnis callidryas NC
1.0.0 Hypselotriton orientalis NC
7.3.9 Neurergus kaiseri NC - CDC
3.0.6 Triturus dobrogicus ssp. NC - CDC
0.0.7 Triturus marmoratus NC - CDC
1.0.0 Python regius NC (Adedayo)
0.1.0 Felis silvestris catus NC (Gally)
Revenir en haut Aller en bas
Johannes
Spécialiste de l'ophidien en tout genre
avatar

Nombre de messages : 1644
Masculin Age : 36
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: Re: De la notoriété à la con*erie   Jeu 21 Jan 2016, 00:25

Je suis content d'avoir suscité tant de réflexions et par extension de réponses. J'ai aussi pris beaucoup de plaisir à vous lire.
Il est clair que ce forum est rempli de membres désireux de partager et de faire avancer les choses.

Je ne peux pas tous vous répondre malheureusement (Tard+feignasse+trop de citations+etc), mais je note l'exemple de vancassel04 aec sa volonté d'acquérir du Varanus et qui s'est heurté à une merde. C'est typiquement le genre de réactions dont je parlais !
Je vais copier coller ici un message que j'ai écris sur un autre forum pour illustrer mon ressenti... Et parce que je suis feignant.

Imaginons plusieurs gars qui essayent de reproduire au hasard... Morelia tracyae (jusqu'à maintenant pas entendu parler d'une réussite). Et l'un d'eux trouve la solution, il essaye même 2 fois de suite pour vérifier que ce n'est pas un hasard. Que doit-il faire ? Se taire et laisser tous les autres galérer ? Et voir tout espoir d'autres souches disponibles s'évanouir mais l'énorme satisfaction d'avoir la seule et l'unique repro ? Je trouve ça dommage pour ne pas dire plus.

Il est question ici de la notoriété et de la volonté d'élever son égo par le biais de réussite gardées jalousement. Je suis bien d'accord que la motivation doit se faire sentir par certaines personnes, et que le contact doit être honnête mais aussi probant ! Lorsque j'ai passé mon CDC venimeux, mes stages je ne les ai pas fait aussi facilement qu'on peut les faire maintenant ni en claquant des doigts ! J'ai du faire mes preuves bien entendu. Mais encore maintenant, je fais la différence entre les personnes qui ont accepté de m'aider et celles qui ont refusé pour de mauvaises raisons. Le genre de personnes que j'ai rencontré plus tard une fois capacitaires et qui étaient clairement embêté de ne plus être "l'un des seuls", enlevant ainsi à leur prestige.

Je pense qu'il faut considérer un peu plus le demandeur que de tout de suite le cataloguer en machine à ne rien capter. Il serait réducteur de penser que toutes les personnes qui débutent ne sont de toutes manières pas méritantes de telles informations car ne les ayant pas découverte elle même. Et dans certains cas ça souligne aussi une manière détournée de se convaincre que "moi je sais. Pas lui." Chose qu'on voit sans arrêt sur la toile.... Les mecs qui étalent leur savoir sur plein de choses qu'ils ne gèrent absolument pas. Ou ceux qui hurlent des théories sans avoir la pratique derrière.
Bordel.... ACTA NON VERBA !!!!!!

Je suis pour ma part très enthousiasme quand de nouvelles personnes arrivent avec de nouvelles questions... "Ceux qui savent ont appris" non ?
La curiosité est un chouette défaut et manifeste quelques fois une volonté de bien faire. Bon d'accord, j'ai déjà déchanté plusieurs fois en étant déçus. Mais dans le principe, je ne peux me résoudre à me considérer comme l'élu, détenteur suprême du savoir et désirant le rester.

Un jeune Anglais m'a récemment acheté un bébé Philodryas psammophidea. Ce fût un bordel monstre pour que le bébé arrive au Pays de Galles sans encombre et en bonne santé. Lors des longs préparatifs pour cette transaction, nous avons eu le temps d'énormément parler. Je lui ai donné mille conseils, observations, mais aussi doutes etc... Normal. Une espèce comme celle la, sans fiche de maintenance nul part, sans info... Déjà, normal pour lui d'avoir des doutes ! Nous avions des intermédiaires respectifs responsables de la transactions. On ne s'est jamais rencontré... ce qu'il fait que nous pouvions suspecter que l'un arnaque l'autre. J'ai donc du faire des vidéos de nourrissages de la bête (des bêtes en fait, il m'a aussi pris un Gonyosoma prasinus pour la petite histoire !) que je lui envoyais.... Pour lui prouver que les animaux mangeaient mais aussi pour lui montrer les différentes techniques de nourrissages.
Je lui ai aussi précisé qu'une fois les serpents arrivés chez lui, le prix comprenait également le service après vente. Que si il y avait un problème il pouvait me contacter.

La transaction s'est bien passé. Les animaux sont arrivés en pleine forme au Pays de Galles et quelques jours après, j'ai reçu des photos des animaux avalant leurs repas avec un jeune homme super content. Et du coup moi j'étais vraiment super content aussi. Nous avons au final gardé contact et parlons régulièrement. Le service après vente fût utile. Son bébé psammophidea ayant déjà pris sans soucis 2/3 repas refusa soudain de manger. Il m'a contacté pour me demander à quelle hygro je maintenais les miens. je lui ai répondu qu'il ne fallait pas que ce soit humide, qu'ils vivaient en plaine et qu'il fallait garder le tout relativement sec. Il a arrêté les pulvérisations et l'animal s'est remis à manger.

J'en suis fier moi de cette transaction ! Si l'égo doit briller je préfère que ce soit de cette manière. Le jeune homme est devenu passionné de Philodryas et va acquérir quelques spécimens d'une autre espèce (ouais en Angleterre seule Philodryas olfersii est DWA, l'équivalent de notre CDC). Alors du coup on cause beaucoup. Et il me précisait il y a quelques jours qu'il avait essayé de parler à quelques autres éleveurs de Philodryas mais qu'il n'avait essuyé que mépris, vents et demi informations et qu'il était relativement déçu par ce genre d'attitude.

Je suis content de mon choix. Vendre un P.psammophidea à un jeune Anglais de 17/18 ans, étudiant en herpetologie à l'université et avoir refusé d'en vendre 6 à un Suédois qui ne pense qu'au profit éventuel à terme après s'être fat mousser quelques temps fût une des meilleurs décisions de ma vie !

Travaillant avec un herpétologue de renom, ce jeune Anglais m'a même aidé, à ma demande, à comprendre certains mécanismes de reproduction et d'hibernation concernant une autre espèce. Il a des connaissances et une manière plus scientifique et naturaliste de voir les choses, et n'a pas rechigné à partager tout ça avec moi, quitte à demander à ses professeurs. Tout ça est bien plus causant, bien plus UTILE surtout. J'ai trouvé que c'était un superbe échange.
Revenir en haut Aller en bas
Hermann
Orchidoclaste hermaphrodite putride, sa lâcheté est à la hauteur de son arrogance.
avatar

Nombre de messages : 1090
Masculin Age : 23
Localisation : Bordeaux
Emploi : Etudiant en Biologie
Loisirs/Humeur : Toujours bonne
Date d'inscription : 26/01/2013

MessageSujet: Re: De la notoriété à la con*erie   Jeu 21 Jan 2016, 00:43

Fenchurch a écrit:
Je partage complètement l'avis de Fredtriton !

Qu'un gars ait la collectionnite, qu'il ait un gros problème d'égo, tant qu'il s'occupe bien de ses bêtes ça ne me concerne pas. OK, c'est plus agréable si le gars n'a pas la prétention de tout savoir, mais à la limite ça ne touche que moi, si c'est sans impact sur ses animaux. Et même si je ne comprends pas trop ceux qui changent d'espèce comme de chemise, à la limite, là encore, s'ils s'occupent bien des animaux pendant qu'ils les ont, je n'ai rien à dire, juste que je ne comprends pas le fonctionnement de la personne mais c'est mon problème.

Qu'il ne veuille pas céder de ses repros au premier venu, ou au kikoo qui écrit un mail genre SMS sans un bonjour ni rien ni expliquer un minimum ce qu'il connait déjà... ça se comprend aussi.

Par contre, pour moi, sur les conditions d'élevage, rien ne justifie qu'on ne donne pas d'info (hors espèce soumise à CDC).
En effet, si la personne veut à tout prix un animal même rare, si elle y met le prix elle pourra réussir à l'acheter. Sachant cela, mieux vaut alors qu'on lui ait fourni les infos susceptible d'aider la bête à survivre !

Ce dont parlait peut-être en particulier Johannes, c'est les infos sur le repro. Là, clairement, on sent qu'il y a 2 "raisons" : la fierté d'être le seul à détenir l'espèce, et ... le seul à pouvoir les reproduire, donc une situation de monopole permettant de vendre ses repros au prix qu'il lui chante... au détriment du brassage génétique indispensable à la pérennité de l'espèce en captivité... No

De ce côté, je suis indécrottable, utopiste si on veut, mais la loi du marché me débecte, surtout quand elle concerne des animaux, qui ne coûtent pas plus chers à entretenir que d'autres, mais qui se vendent 10 fois plus chers au prétexte que "les parents je les ai achetés chers". Mais là encore, c'est parce que la terrario est pour moi 100% un loisir, je n'imagine pas une seconde y trouver un début de rentabilité par la vente de mes repros, même pour une de mes espèces, dont je pourrais vendre les repros "cher" - ça reste des prix dérisoires pour des amateurs de reptiles, car il s'agit d'amphibiens .
La dérive des phases dont parle Hermann est typiquement une illustration de cette loi du marché...

A+
Fenchurch flower
Content de voir que tu partage ce point de vue Fen', comme d'autres ici j'imagine Wink
Revenir en haut Aller en bas
Gwalchafed
Vulgarisateur touche-à-tout taxonomico-dépendant et Gardien d'éthique (et tac !)
avatar

Nombre de messages : 2026
Masculin Age : 40
Date d'inscription : 11/12/2007

MessageSujet: Re: De la notoriété à la con*erie   Ven 22 Jan 2016, 12:18

Tiens, l'exemple de tracyae me rappelle quand même qu'il y a une troisième raison pour ne pas partager : l'égo des AUTRES. Le ras-le-bol.

On en avait un peu parlé pour d'autres espèces : certains arrêtent totalement les contacts, parce que tout bêtement...ça les fait chier de finir par s'en prendre plein la g.....

Pour tracyae, on s'en souvient, à l'époque sur le post de POCCA j'avais simplement posté ce que j'avais trouvé dans les bases de données scientifiques, à savoir un "summary" (résumé d'article):
Citation :
BRASILIAN JOURNAL OF ANIMAL REPRODUCTION 2002. Jenkins, Sivula, Mader. First carefully monitored breeding of Morelia tracyae in captivity.

SUMMARY : Morelia tracyae is an endangered species of Morelia, endemic of the island of Halmahera. As it turned out, by the time of the recent discovery of this species, 173 specimens were already dispatched in private collections. The authors gathered most of these specimens and attempted reproduction in more than fifty couples, under different established conditions.
The results show that a surprising huge volume is needed ( 150x120x150 ft), and Morelia tracyae seems to be one of the most sensible species ever described. A constant monitoring of maintenance parameters is needed too achieve succeful reproduction, otherwise unviable ovas are produced (e.g. an elevation of 0,5°F and 1% hygrometry proved to be the cause of infertile eggs production).
The success of a careful breeding program should be enough to stop destruction of the native population, seriously endangered by the drastic increase of Morelia tracyae business since the description of the species.


Outre les trois pages de discussion qui s'en sont ensuivies avec la personnes, j'ai quand même fini par contacter l'auteur, demander des renseignements, puis la personne l'a fait, ça a fait boule de neige, et finalement le Dr Jenkins et moi avons reçu des menaces d' "éleveurs passionnés" de tracyae parce que ça avait été partagé sur d'autres forums.
Lui a fini par m'envoyer bouler et me dire que si je voulais d'autres renseignements, il faudrait attendre les résultats de la réintroduction (à l'époque il prévoyait une première introduction en 2014, avec suivi sur cinq ans, donc pas avant 2019), et qu'il me priait de ne plus le contacter, par mail ou téléphone. Et pas aimablement, donc je suppose qu'il a subi comme moi.

Moi, en ce qui me concerne, j'ai mis des mois à me dépêtrer des accusations de mensonges, harcèlements, menaces, etc...d'ailleurs si vous venez à mon boulot j'ai toujours une batte de base-ball récupérée pour l'occasion (et pour cause d'agressions sur des commerçants un peu plus tôt) qui est là pour si cette affaire ressort.

Moralité : outre que je n'élève pas moi-même, je ne fais plus passer d'informations d'élevage relatives aux espèces à "haut profil égotique". Ou alors, uniquement dans le cadre de mon travail et uniquement pour des choses publiées.
Revenir en haut Aller en bas
http://lvev.blog4ever.com/blog/index-292256.html
vancassel04
Contributeur Régulier au Savoir Respecté
avatar

Nombre de messages : 129
Masculin Age : 32
Localisation : france
Date d'inscription : 26/12/2015

MessageSujet: Re: De la notoriété à la con*erie   Ven 22 Jan 2016, 16:45

un autre exemple récent qui date début de la semaine.

Je contact un éleveur allemand pour une futur acquisition de varanus pilbarensis? voici ça réponse:Hello

I still have 3 Pilbaras from September 2015 but I don´t now if I already can sell in March because I like wait until I know the sex because I need one female for me. My son have also Pilbaras but them situation. At the moment I still stay in Papua. When I`m back start Februar I can look, maybe I already now and can look the sex.

Best wishes

le type est poli, pas agressif, mais bon comme beaucoup il va vouloir vendre ces repro et se garder les femelles

car moi exactement comme citer plus haut, je veut un couple pour reproduire une des plus belle espèce d'odatria, le but comme beaucoup d'éleveur est le plaisir de la maintenance couplé a la satisfaction de réussir la repro: perso j'ai vendu 2 femelle glauertie et un nombre incalculable de femelle acanth.

donc voila se qui va se passer j'ai 2 contact je vais leur racheter 3 spécimen a chacun pour 3500 euro l’ensemble, se qui est dégueulasse c que cette espèce n'est pas beaucoup plus dur a repro que les autres, et les spécimen intéressant sont jalousement garder.

si un jour j'ai des repro et un gars m’appelle pour en acheter, je serais ravi d'échanger avec lui, et puis je jugerai a se moment la, mais je pourrais pas lui refuser de m'acheter une femelle juvénile car j'ai hate que beaucoup d'éspece soit démocratiser


Revenir en haut Aller en bas
Hermann
Orchidoclaste hermaphrodite putride, sa lâcheté est à la hauteur de son arrogance.
avatar

Nombre de messages : 1090
Masculin Age : 23
Localisation : Bordeaux
Emploi : Etudiant en Biologie
Loisirs/Humeur : Toujours bonne
Date d'inscription : 26/01/2013

MessageSujet: Re: De la notoriété à la con*erie   Ven 22 Jan 2016, 23:56

Sauf dans le cas où les gens te prennent des mâles et femelles d'une même portée et les reproduisent entre eux ou comment bousiller une lignée bêtement (pour ne pas dire autre chose)....
Revenir en haut Aller en bas
Akuaterrak
Alias KwaK dit "Bruno le GaveEEee" ci-devant nommé par un farfadet farceur (Administrateur)
avatar

Nombre de messages : 20497
Masculin Age : 57
Localisation : 40 Landes
Emploi : Gazier
Loisirs/Humeur : On peut baiser 1000 personnes une fois, on ne peut pas baiser 1000 fois une personne....
Date d'inscription : 05/07/2006

MessageSujet: Re: De la notoriété à la con*erie   Sam 23 Jan 2016, 06:13

"Les cons ça ose tout ... c'est même à ça qu'on les reconnait"

______________________________________________________________________

"Qui s'endort avec le cul qui gratte, se réveille avec le doigt qui pue..."
Michel Colucci



Un doute sur la réglementation :Arrow  ICI
Revenir en haut Aller en bas
vancassel04
Contributeur Régulier au Savoir Respecté
avatar

Nombre de messages : 129
Masculin Age : 32
Localisation : france
Date d'inscription : 26/12/2015

MessageSujet: Re: De la notoriété à la con*erie   Sam 23 Jan 2016, 09:12

c pourquoi j’achète a 2 éleveur différent ^^
Revenir en haut Aller en bas
Fenchurch
Alias Super Tomate, Fouine-fourche, je fouine et j'enfourche...mon gros cube ! (Administratrice)
avatar

Nombre de messages : 37055
Féminin Age : 43
Localisation : Grenoble (38)
Loisirs/Humeur : Le rire c'est de la merde.... ça n'arrête pas les balles.
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: De la notoriété à la con*erie   Sam 23 Jan 2016, 09:58

Hermann a écrit:
Sauf dans le cas où les gens te prennent des mâles et femelles d'une même portée et les reproduisent entre eux ou comment bousiller une lignée bêtement (pour ne pas dire autre chose)....
Oui.
Heureusement il y a des vendeurs qui refusent de vendre frère et soeur ensemble.
Ou alors qui discutent et tâtent le terrain et arrivent éventuellement à avoir assez confiance en l'acheteur pour céder un duo frère soeur en sachant que l'acheteur ne les reproduira pas ensemble.

Pour en revenir à la rétention d'info, l'histoire que tu relates, Gwal, est proprement ahurissante. Je ne pensais pas que ça allait jusqu'aux menaces.... affraid affraid affraid

A+
Fenchurch flower

______________________________________________________________________

THERE IS NO JUSTICE. THERE IS JUST ME.







3.4.0 Rhacodactylus ciliatus NC
2.1.0 Ptychozoon kuhli  NC
1.3.1 Ranitomeya (lamasi) sirensis NC
1.0.0 Agalychnis callidryas NC
1.0.0 Hypselotriton orientalis NC
7.3.9 Neurergus kaiseri NC - CDC
3.0.6 Triturus dobrogicus ssp. NC - CDC
0.0.7 Triturus marmoratus NC - CDC
1.0.0 Python regius NC (Adedayo)
0.1.0 Felis silvestris catus NC (Gally)
Revenir en haut Aller en bas
Patrick de Tourcoing
C'est Pas Aux Vieux Sages Qu'on Apprend A Faire des Grimaces (Administrateur Principal)
avatar

Nombre de messages : 43959
Masculin Age : 58
Localisation : 59 / Tourcoing
Emploi : LA POSTE
Loisirs/Humeur : Toujours de bonne humeur
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: De la notoriété à la con*erie   Sam 23 Jan 2016, 16:21

Sur ce forum, nous sommes aux antipodes des pratiques élitistes que vous décrivez dans ce topic. Nous sommes pour le partage de l’information, pour le partage de la passion surtout et pour permettre aux débutants de bien démarrer avec les reptiles.

Personnellement, j'ai des goûts très simples. Malgré tout, comme j'appréciais quelques espèces qui étaient soumises à CDC, j'ai pris le temps de rédiger un dossier et d'attendre le passage en commission. Ces espèces soumises à CDC étaient elles aussi des espèces très courantes en dehors de notre hexagone, Corallus hortulanus, Epicrates chenchria, Uromastyx, Dendrobates tinctorius ... Depuis 2 ans j'ai le CDC et j'ai commencé à accueillir quelques sujets qui m'étaient auparavant interdits.
La rareté n'a pour moi aucune importance et je suis toujours aussi fan de mes boas constrictors ou même de mes Dendrobates auratus.. Very Happy



Fenchurch a écrit:
Pour en revenir à la rétention d'info, l'histoire que tu relates, Gwal, est proprement ahurissante. Je ne pensais pas que ça allait jusqu'aux menaces.... affraid affraid affraid


Sincèrement, je ne pensais pas que l'on pouvait en arriver là, c'est proprement lamentable. Voilà ce qui arrive quand des gens bourrés d'orgueil se prennent pour des herpétologues  de renom ... No

______________________________________________________________________


La vie est trop courte pour être petite.

Les Dragons d'Asgard, un forum sérieux pour des gens qui ne se prennent pas au sérieux.
L'éthique des Dragons en 10 enseignements, pour une terrariophilie durable et responsable. Arrow  ICI
Revenir en haut Aller en bas
SCHMITT
¡ Hasta los serpientes, el zigouigoui y la revolución!
avatar

Nombre de messages : 2630
Masculin Age : 43
Localisation : France
Date d'inscription : 28/12/2010

MessageSujet: Re: De la notoriété à la con*erie   Sam 23 Jan 2016, 19:37

ne soyons pas naïf...

terrario, collection de timbre, de voiture, c'est du pareil au même.

dès que l'on se conforte à la nature humaine, on trouve et on trouvera de tout.

en terrario, c'est un peu parfois comme pour d'autres animaux domestiques plus connu comme les chats, les chiens de race, dont l'activité est un buisness, et une guère des prix, de l'offre et de la demande.

en terrario, on trouvera donc les passionnées qui n'en vivent pas, ceux qui en vivent directement, ceux qui en vivent mais sans le déclarer, ceux qui en font comme une collection, ceux qui observent, ceux qui aiment partager...ceux qui aiment briller dans leur coin...

Et quand l'argent s'en mêle...comme pour les phases, le premier qui sort son truc aura de l'avance, il va créer des envies et des envieux, et donc il fera les prix, les suivants auront les miettes tout en rêvant de pouvoir faire pareil un jour...je ne parle pas de tout le monde, mais c'est comme cela que ca se passe, et pas autrement, regarder en bourse quand des gars amène des nouveautés, phasé ou nouvelles espèces, le regard de certains...les commentaires...

tant qu'il existera des acheteurs pour courir après, et il y en aura toujours, ca ne sera pas prêt de changer.

Après tout cela on peu en parler durant toute une année, philosopher du pour ou du court, ca se passe ainsi, ca se passe ainsi et ca continuera encore demain à se passer ainsi...

Et parler de partage d'info...déjà encore faudrait-il que ces infos soient utiliser correctement, lu et recherchés...tout le monde pleure et réclame des truc et astuce, des info...qui sont donné de multiple fois car les gens aujourd'hui ne font même plus l'effort de les rechercher, tout le monde veut SA réponse à soit h24 et si possible tout cuit dans son assiette.... Exclamation Rolling Eyes

Et là on peu aussi citer ceux qui font l'effort de tout bien expliquer, et qui se font reprocher ensuite de trop le faire, d'avoir trop d'avis, de donner trop d'infos...qui ne sont même pas lu, et redemander deux jours plus tard sur un autre sujet...ou qui ne reçois jamais un merci, et là moi je peu un peu me citer, depuis quelques temps j'ai complètement ralentis, pour être franc, j'ai même stopper.
je ne fais plus de long poste, je n'interviens plus ni ici ni ailleurs, terminé ce temps là.


Croire que la terrario est un monde parfais ou les infos circulerais tout le temps sur tout les sujets librement dès que celà est demandé...Et que tout le monde en à véritablement envie, je n'y crois plus à cela.
c'est un leurre, et une bonne blague....

je dis cela même si je suis bien d'accord sur beaucoup de points cités, et de principe théorique qui ont été dit plus haut.

Pour autant je met une certaine réserve sur un point plus précis.

En parallèle, je citerais par exemple ceux qui se lance, à leur risque et péril, qui vont soit sur le terrain chercher ou qui investissent sur une nouvelle espèces, qui l'acclimate, ce qui souvent échoue...
ou ceux qui investissent dans les phases, les désigners, et non, je n'aime pas ces choses là, mais entre eux un point commun tout de même.

Pour ceux là, le retour en investissement désolée, mais je le trouve normale, vous aimeriez vous, si vous en viviez, donner tout gratuit aux autres et ne rien avoir pour vous ??
je ne crois pas...sinon, offrez votre maison et votre voiture aux voisins....Ou travailler gratuitement pour votre patron, et on en reparlera fin du mois...

Franchement donner du tout cuit à des gens qui ne font même pas d'effort et qui en plus on la critique facile, bref qui ne le mérite pas, on peu là aussi se demander à quoi bon...

Être le premier à prendre des risques pour tout donné tout prêt au autres qui eux n'on rien investi, bof...je suis pas forcément d'accord, un particulier ou un pro, ce n'est pas non plus un organisme financer par l'état...

un particulier qui investit perso, qui prend du temps, à aussi le droit d'avoir ses petits secret et pas forcément envies de tout donner à tout le monde juste pour le principe du "partage", faut pas non plus exagérer.

A chacun de faire selon ses choix et de les assumer, le mieux possible. et le plus sérieusement possible, ce sera déjà un bon début.

enfin, je voudrait juste dire que l'on à le droit dêtre fière de sa réussite perso.

Ceux qui pense que la terrario ne nécessite aucun effort ont tort, et cela demande une organisation perso, des sacrifices parfois, des effort de tout les jours à LONG terme, pas juste pour une mode de quelques mois.

Et je trouve normale que les personnes en soient fière de leur résultat...
Même si parfois certaines choses nous pousses à être ou à devenir plus "égoiste" (info spécifique par exemple), ou tout du moins à ne plus "tout donner" à n'importe qui et tout cuit les infos apprise au prix d'effort parfois important, alors que d'autres ne font aucun effort.

Enfin, je finirais sur ce point, un peu de fierté de soit même, je trouve ca normale.
on le fait dans notre travail, notre vie perso...maison, voiture etc etc.

Moi je suis content de ma pièce, des espèces détenu, car je sais ce que cela me demande au quotidiens comme travail, et des années de pratique qu'il y a derrière.
je n'ai aucune honte à cela et à le dire ouvertement.

Pour autant je donne aussi des avis et des astuces sur la place publique, enfin je donnais, ce temps là est maintenant partiellement révolu, avec le temps j'ai compris que trop en faire ne sert à rien, et n'apporte souvent que critique voir insulte, comme j'ai pu le découvrir par le passé de façon bien désagréable, et encore plus récemment même...

alors croire que l'on est tous "ouvert" et en quête d'info, de partage, désolé de le dire ainsi, mais mes fesses oui ! Exclamation Laughing

La recherche d'info pour la "connaissance" pure dans le domaine de la terrario amateur est une énorme utopie, pire, une illusion, une belle illusion, mais illusion quand même...

un exemple simple et basic....
Regarder les sujets récurrents d'un forum...si vraiment la quête de l'info était véritable, si intense que celà...la fonction recherche diminuerait de 50% les sujets souvent récurrents, ce n'est pas le cas...conclusion ???


Steve


Revenir en haut Aller en bas
Johannes
Spécialiste de l'ophidien en tout genre
avatar

Nombre de messages : 1644
Masculin Age : 36
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: Re: De la notoriété à la con*erie   Sam 23 Jan 2016, 19:40

Ce genre de message, Pat, me conforte dans mon idée que la simplicité est une des grandes qualités humaine. Et je ne parle pas d'être "simplet", mais de ne pas s'encombrer du superflu et être fidèle à soi même, avoir une personnalité... Chose rare en ce monde.

Et ouais, moi aussi je reste fan d'espèces dites "classiques " comme les mcdo ou les beautés bleues.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De la notoriété à la con*erie   

Revenir en haut Aller en bas
 
De la notoriété à la con*erie
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Dragons d'Asgard :: Les Dragons d'Asgard : présentation :: Ethique Terrariophile-
Sauter vers: