Les Dragons d'Asgard


 
AccueilAccueil  AgendaAgenda  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Capacitaire cheers Pour avoir accès à l'intégralité des rubriques du forum, présentez-vous ! cheers
cheers Pensez à vous inscrire sur la carte des Dragons ! cheers

Partagez | 
 

 Cohabitation interspécifique - ou : peut-on mettre des animaux d'espèces différentes dans un même terrarium ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Fenchurch
Alias Super Tomate, Fouine-fourche, je fouine et j'enfourche...mon gros cube ! (Administratrice)
avatar

Nombre de messages : 37053
Féminin Age : 42
Localisation : Grenoble (38)
Loisirs/Humeur : Le rire c'est de la merde.... ça n'arrête pas les balles.
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Cohabitation interspécifique - ou : peut-on mettre des animaux d'espèces différentes dans un même terrarium ?   Ven 10 Avr 2015, 09:42

Rappel du premier message :

Peut-on mélanger des espèces différentes dans un même terrarium ?

Mais tout d'abord, un peu de contexte :
Quand la question est posée de façon générale, la réponse (générale) doit être "non" Smile
De plus, cette question est souvent posée par des débutants, donc dans ce cas la réponse reste négative. On détaillera plus loin Wink

Et puis, POURQUOI vouloir faire cohabiter des animaux d'espèces différentes ?
Voici les arguments les plus fréquents :
- Le "défi" de faire cohabiter deux espèces, l'espoir de pouvoir faire des observations sur le comportement entre les deux.

- La reconstitution d'un biotope cohérent (ne concerne que les cohabitations d'espèces de même biotope et même origine géographique) .

- La mise en place d'un système "pratique", des animaux finissant les restes ou  les proies n'intéressant pas l'autre espèce...

- Le gain de temps pour l'entretien d'un seul terrarium au lieu de deux, voire plusieurs.

- Le gain de place lorsqu'on dispose d'un espace limité.

- Le gain financier (coût du terrarium, du décor, du chauffage, de l'éclairage et de l'électricité utilisée).

Quels sont les inconvénients majeurs d'une telle cohabitation ?
En effet, quasiment tous les livres de terrario préconisent "une espèce, un terra", quand ce n'est pas, pour pas mal d'espèces, un animal, un terra, hors reproduction, et cas mis à part des groupes de femelles, souvent considérés sans risques...

Pour les espèces que l'on voit cohabiter dans la nature, ne pas oublier que :
- dans la nature les individus ont toujours la possibilité de fuir hors de portée de leur "tortionnaire"
- dans la nature les accidents arrivent et il n'y a pas un suivi assez précis pour qu'on en soit témoin

Notamment nos mares qui abritent plusieurs espèces de tritons par exemple, sont le cadre de bagarres parfois graves entre individus à cause de la compétition pour la nourriture. Ces animaux, voraces, s'attaquent très souvent entre eux même simplement par erreur, dans l'excitation du nourrissage...
Cette compétition, pour la nourriture, pour l'accès aux cachettes, à un spot de bronzette, etc. se retrouve bien entendu dans les terras, avec bien moins de solutions de repli...

- Le choix des espèces à faire cohabiter peut être délicat, et les débutants pourront faire de grosses bêtises pouvant aller jusqu'à la mort des animaux...

- Les risques d'évasion sont majorés, des animaux aux comportements différents cohabitant et pouvant, sous l'effet du stress, avoir des comportements inattendus, être plus nerveux, tenter de s'enfuir...

- Si l'argument principal est le gain (d'espace, d'argent), ce qui est à mon avis un mauvais argument, en tout cas qui n'a du bon que pour le propriétaire et pas les animaux, il sera sans doute difficile de prévoir un terrarium suffisamment grand, 50% de plus que l'espace nécessaire au nombre d'habitants, en considérant les besoins de l'espèce nécessitant le plus d'espace. Ça devrait refroidir les amateurs d'économies...

- la cohabitation d'espèces d'origines géographiques différentes est plus risquée : l'exposition d'une espèce à des bactéries, virus et autres qui sont totalement absents de son aire de répartition d'origine peut la rendre vulnérable et entraîner sa mort, surtout avec des espèces fragiles, ou fragilisées par les phases ou la consanguinité, ou a contrario, fragilisés et stressés par leur capture en milieu naturel.

- faire cohabiter un reptile avec un amphibien peut ou non être pire que faire cohabiter deux espèces de lézards, ou deux espèces d'amphibiens : de nombreux parasites et germes sont plus ou moins spécialisés sur une famille, un ordre, ou une classe zoologique, et ne vont pas s'attaquer à une espèce trop éloignée phylogénétiquement. Ainsi, les tiques des serpents Ophionyssus natricis ne semblent pas s'attaquer aux autres reptiles ni aux amphibiens. Par contre, il semblerait que la malaria, l'IBVD et autres maladies soient transmissibles entre serpents, ou entre lézards et serpents.

- de même, la cohabitation de plusieurs espèces de serpents semble très peu acceptée, même chez les expérimentateurs fous... Le risque d'ophiophagie, la fragilité relativement plus grande des serpents par rapport aux lézards, ou une autre raison ?

- la  cohabitation serpent / lézards ne marche pas, les premiers finissent par manger les seconds...

Cependant, il y a toujours des gens qui veulent tenter l'expérience. Par exemple parce qu'il l'ont vu faire dans un magasin, chez un ami, ou tout simplement dans la nature (ne serait-ce que les différentes espèces de tritons qui peuplent une même mare)...

Alors comment réduire les risques d'une cohabitation ?
Car attention, il y aura toujours des risques, plus grands qu'en faisant cohabiter ensemble des individus d'une même espèce...

- Déjà, il FAUT avoir une bonne expérience personnelle (et pas uniquement des connaissances théoriques!) de chacune des deux espèces, dans l'idéal avoir plus faire de la repro de chacune d'elles préalablement... Bref, connaître leur comportement, savoir détecter rapidement un comportement bizarre, un début de stress, de maladie...

- prévoir, pendant toute la durée de la cohabitation, un terrarium d'urgence pouvant accueillir immédiatement tous les individus d'une des deux espèces - on voit là encore que le gain financier est réduit, puisqu'il faut avoir tout le matériel prêt à l'emploi sous la main...

Si on est toujours décidé à faire cohabiter 2 espèces... :

- Faire subir à chacun des individus une quarantaine sérieuse (3 mois d'isolement MINIMUM) avec déparasitage si nécessaire - donc visite chez le vétérinaire et coprologie etc.

- Préférer des sujets NC, ou dûment déparasités, et EN BONNE SANTE (ni malades, ni blessés, ni apathiques ou ayant du mal à se nourrir seul...)

Choisir correctement les espèces à faire cohabiter :
- Ne jamais faire cohabiter des animaux qui auraient peur de l'autre espèce : serpents et lézards ensemble par exemple sont totalement incompatibles.

- Ne jamais faire cohabiter une espèce entrant dans le menu de l'autre !  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes

- Ne jamais faire cohabiter des espèces trop proches, par exemple appartenant au même genre, ou encore moins deux sous-espèces différentes, ou dans certains cas (comme Lampropeltis sp. et Pantherophis sp. ) des genres voisins appartenant à la même famille : en effet le risque d'hybridation est trop proche. A moins de ne prendre que des femelles... mais c'est se priver de l'observation des comportements de "couple"...

- Ne jamais mettre ensemble des reptiles dont certains vivraient une partie du temps à l'extérieur : tortues, gros lézards, caméléons... car ils peuvent alors transporter des parasites et les transmettre aux autres à leur retour en terra. A moins de passer par une mini-quarantaine à la fin de la belle saison, avec visite chez le vétérinaire, coprologie et déparasitage éventuel, à chaque fois...

- Ne jamais faire cohabiter des espèces aux besoins "climatiques" différents, en termes de température et d'hygrométrie. Attention, que les animaux proviennent du même PAYS ne signifie aucunement qu'ils ont les mêmes besoins ! Notamment les espèces de plaine et les espèces de montagne, au climat bien plus frais, sans compter le micro-climat (l'échelle est alors plutôt du niveau du mètre).

- Ne jamais faire cohabiter des individus et des espèces de tailles trop différentes, mêmes pacifiques : beaucoup de reptiles et amphibiens sont opportunistes et pourraient "goûter" l'espèce plus petite, et même sans cela, des blessures pourraient aussi être causées par "piétinement", ou écrasement...

- Se méfier des espèces particulièrement voraces, susceptibles d'attaquer des animaux de la même taille qu'eux : varanidés, Litoria sp., Ceratophrys sp. mais aussi les Pogona... Certaines espèces semblent placides, mais se révéler très agressifs envers des animaux d'une autre espèce (par exemple les Hemitheconyx ou les Teratoscincus ...)

- Ne jamais introduire une espèce qui pourrait détruire ou endommager les pontes de l'autre espèce.

- Ne jamais mettre une espèce vive et rapide avec une espèce plus lente, avec le même régime alimentaire : les premiers s'attribueraient alors la majeure partie de la nourriture avant que les autres n'aient pu manger à leur faim.

- Ne jamais mettre ensemble des espèces dont au moins une est pourvue de moyens de défense dissuasifs (épines, toxines chez les amphibiens, notamment les dendrobates).

- Ne jamais laisser de contact visuel entre des animaux qui n'occupent pas les mêmes terrariums : un serpent et un gecko qui pourraient se voir subiraient tous deux un stress massif et inutile, préjudiciable pour leur santé. Bien entendu tout contact visuel entre des espèces du type proies/prédateur est à éviter avec soin.

- De légères différences dans les besoins peuvent être tolérées : il est possible de créer une zone un peu plus humide dans un vaste terrarium. De même des espèces n'occupant pas tout à fait le même gradient thermique peuvent cohabiter, en n'occupant justement pas le même espace du terrarium. La difficulté pourra être par contre d'assurer que l'espèce la moins frileuse ait tout de même accès aux UV...
Il est évident qu'on parle de légères différences et non d'associer une espèce désertique stricte avec une autre d'origine subtropicale ou tropicale.

- Il faut s'assurer du sexage correct de ses spécimens, afin d'éviter que deux mâles ne se retrouvent ensemble, par exemple.

- Choisir des espèces rustiques, adaptables et résistantes.

-Il est souvent conseillé de privilégier les "contrastes", c'est à dire choisir des espèces de même biotope mais de niche écologique ou de mœurs différentes. Par exemple, mettre une espèce diurne avec une nocturne. Le souci est que pendant leur activité, les animaux peuvent gêner le repos de l'autre espèce...
De même, mettre une espèce terrestre avec une arboricole permet un partage de l'espace au sein du même habitat. C'est sans doute moins risqué que miser sur diurne/nocturne...
Si l'une des espèces est semi-aquatique et nécessite un bassin, prendre garde à ce que l'autre espèce ne puisse s'y noyer...

Bien entendu les règles générales de la cohabitation de plusieurs individus s'appliquent aussi !
- Chaque individu doit avoir accès à une cachette individuelle, à de l'eau de boisson au point chaud et du point froid. prévoir de nombreuses cachettes, au minimum une par individu, quitte à prendre des cachettes de type différent pour que chaque type soit adapté au comportement et aux besoins d'une espèce.

- Même si tous les éléments cités au-dessus sont respectés, il faut rester très vigilant, en particulier dans les premières semaines de cohabitation, à ce qu'aucune agression ne se produise. Mais les agressions peuvent avoir lieu des mois après la mise en place de la cohabitation. Le terrarium de secours doit TOUJOURS être prêt immédiatement.


Concrètement, quelles cohabitations sont envisageables ?
A titre personnel, je ne me hasarderai pas à conseiller quelque cohabitation que ce soit. Tout au plus peut-on lister certaines qui ont été tentées :

Thorr a écrit:

-Les allemands élèvent depuis des années des Mantella aurantiaca avec de petites espèces d'Uroplatus . De même pour des éleveurs de caméléons malgaches avec les geckonidés précités .

-le reptilarium du Mont Saint Michel maintient ensemble Tarentola annularis et Hemitheconyx caudicinctus depuis également très longtemps .Ils maintiennent également Iguana iguana en compagnie de Testudinés tropicaux .

-SVATEK et VAN DUIN citent dans leur ouvrage sur les Uroplatus les cohabitations entre Uroplatus ebenaui et Lepidodactylus lugubris d'une part, et Uroplatus phantasticus avec Anolis carolensis d'autre part,cohabitation pratiquée par les auteurs .Susanna VAN DUIN dispose en outre d'une serre tropicale aménagée avec différents taxons d'Uroplatus ,des caméléons ,ainsi que des batraciens nocturnes .

Akuaterrak a écrit:
Mon expérience de débutant dans les années 80-90:
J'ai maintenu dans un terra communautaire 80 x 80 x 60 cm
- 1.1 Ambystoma triginum,
- 0.0.5 Bombina orientalis adultes
- 1.0 Phelsuma grandis
2-3 ans sans problème, jusqu'au déménagement en fait.

Pour ma part, j'ai tenté une cohabitation Hyla cinerea et Rhacodactylus ciliatus, la Hyla étant déjà adulte donc pas en danger de prédation par les lézards. J'ai dû abandonner et réintégrer la grenouille dans son terra car les lézards la suivaient, la pistaient, sans pour autant tenter de l'attaquer, mais cette "pression" générait du stress pour la grenouille (couleur sombre, comportement différent, pas de prise de nourriture...)

Fredtriton a écrit:

Perso j'ai testé la cohabitation "classique" Dendrobates auratus + Lepidodactylus lugubris... A priori ils occupent des coins du terra différents, mais pour le nourrissage les Lepidodactylus sont clairement plus rapides et n'hésitent pas à venir se servir au sol et en plein jour.

J'ai aussi testé tritons (Hypselotriton orientalis) plus guppies, j'ai jamais été convaincu par la cohab' poissons-tritons mais je voulais quand même tester ce que j'avais tendance à déconseiller...
Résultat, pas folichon ; les tritons étaient hyper excités par la présence des poissons, étaient plus voraces et plus agressifs vis à vis de leurs congénères, en mode "chasse" constant, ...
Malgré la petite taille des tritons, ils ont quand même fini par bouffer tous les poissons !...

montagne verte a écrit:
Personnellement j'ai pratiqué la cohabitation dans mon aquaterrarium destiné à mes takydromus smaragdinus. J'ai ajouté une partie aquatique parce que ça me permet d'avoir une humidité constante et stable, les plantes prospèrent et les lézards sont souvent perchés en hauteur, donc la partie aquatique n'est pas utilisée.
J'ai récupéré quelques ancistrus auprès dans aquariophile envahit, et ça a très bien fonctionné. Mais les deux espèces occupaient deux espaces très différents. Il y a eu des petits, après j'ai changé l'aménagement du terra et exit les petits poissons.

______________________________________________________________________

THERE IS NO JUSTICE. THERE IS JUST ME.







3.4.0 Rhacodactylus ciliatus NC
2.1.0 Ptychozoon kuhli  NC
1.3.1 Ranitomeya (lamasi) sirensis NC
1.0.0 Agalychnis callidryas NC
1.0.0 Hypselotriton orientalis NC
7.3.9 Neurergus kaiseri NC - CDC
3.0.6 Triturus dobrogicus ssp. NC - CDC
0.0.7 Triturus marmoratus NC - CDC
1.0.0 Python regius NC (Adedayo)
0.1.0 Felis silvestris catus NC (Gally)


Dernière édition par Fenchurch le Mer 19 Aoû 2015, 19:23, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
xaco95
Passionné de botanique et de belles plantes en tout genre (Administrateur)
avatar

Nombre de messages : 4734
Masculin Age : 58
Localisation : 95 + 76
Emploi : responsable de régie production florale
Loisirs/Humeur : passion 2cv
Date d'inscription : 02/01/2013

MessageSujet: Re: Cohabitation interspécifique - ou : peut-on mettre des animaux d'espèces différentes dans un même terrarium ?   Sam 15 Aoû 2015, 19:09

Vu au Zoo de Beauval : Phelsuma Grandis et Furcifer pardalis, terra 3 x 3 x 3 m, ces deux espèces sont de la même ile et sensiblement du même biotope," les plaines et forêts côtières de l'ile", je les ai observé pendant le repas (grillons et sauterelles), apparemment pas de bagarres, les deux n'ayant pas la même technique de chasse, l'affut pour le FP et la chasse pour le PG, peut-être que la cohabitation est possible.

______________________________________________________________________

Mon cheptel

2.4.0 Eublepharis macularius (cheri/véh/titeuf/lajeune/minnie/angie)
1.1.0 Python regius (arthur, coupine)
0.0.2 Pantherophis guttatus
0.1.0 Testudo graeca soussensis(latortur) (AEA)
1.1.0 Phelsuma grandis Higt red (Phel et Suma)
0.1.0 Physignathus cocincinus (lady)
0.1.0 Laemanctus serratus (curieuse) DCD
1.0.0 Canis lupus familiaris (petit lévrier italien)
0.1.0 Canis lupus familiaris (Bouledogue français)
0.1.0 Felis sylvestris catus (chupa)DCD



"A peine nées, les œuvres du bâtisseurs sont vouées au déclin, alors que celles du jardinier se bonifient...

Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, je vous propose d'essayer la routine.... Elle est mortelle. Paulo Coelho
Revenir en haut Aller en bas
Fenchurch
Alias Super Tomate, Fouine-fourche, je fouine et j'enfourche...mon gros cube ! (Administratrice)
avatar

Nombre de messages : 37053
Féminin Age : 42
Localisation : Grenoble (38)
Loisirs/Humeur : Le rire c'est de la merde.... ça n'arrête pas les balles.
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: Cohabitation interspécifique - ou : peut-on mettre des animaux d'espèces différentes dans un même terrarium ?   Lun 17 Aoû 2015, 15:38

xaco95 a écrit:
Vu au Zoo de Beauval : Phelsuma Grandis et Furcifer pardalis, terra 3 x 3 x 3 m,

[...]

peut-être que la cohabitation est possible.

Dans des conditions (d'espace) que très peu de particuliers peuvent se permettre !

A+
Fenchurch flower

______________________________________________________________________

THERE IS NO JUSTICE. THERE IS JUST ME.







3.4.0 Rhacodactylus ciliatus NC
2.1.0 Ptychozoon kuhli  NC
1.3.1 Ranitomeya (lamasi) sirensis NC
1.0.0 Agalychnis callidryas NC
1.0.0 Hypselotriton orientalis NC
7.3.9 Neurergus kaiseri NC - CDC
3.0.6 Triturus dobrogicus ssp. NC - CDC
0.0.7 Triturus marmoratus NC - CDC
1.0.0 Python regius NC (Adedayo)
0.1.0 Felis silvestris catus NC (Gally)
Revenir en haut Aller en bas
Dr Mac
Expert Brillant et Grandement Apprécié
avatar

Nombre de messages : 1885
Masculin Age : 55
Localisation : sud-ouest
Emploi : commerçant recyclage
Loisirs/Humeur : cherche femme lol
Date d'inscription : 20/10/2008

MessageSujet: Re: Cohabitation interspécifique - ou : peut-on mettre des animaux d'espèces différentes dans un même terrarium ?   Mer 19 Aoû 2015, 10:00

L'idée peu être très intéressante poisson oiseau et reptiles dans un grand ensemble .
Mais pour le moment j'ai pas la place .
dans le temps j'avais des perruches ( GRAND Alexandre] et des cailles de chine dans une grande voilier extérieur et les deux espèce cohabité très bien ensemble .
Revenir en haut Aller en bas
SCHMITT
¡ Hasta los serpientes, el zigouigoui y la revolución!
avatar

Nombre de messages : 2583
Masculin Age : 43
Localisation : France
Date d'inscription : 28/12/2010

MessageSujet: Re: Cohabitation interspécifique - ou : peut-on mettre des animaux d'espèces différentes dans un même terrarium ?   Mer 19 Aoû 2015, 15:43

De bonnes explications justes.

Et je rajouterais donc en conclusion que c'est tellement plus simple, efficace et beau d'avoir une espèce par terra avec un biotope type et parfaitement adapté, sans ennuis aucun ni mauvaise surprise, sans risque, avec repro plus facile etc etc...

Que la cohabitation (mis à part peut être une envie discutable et sans gros intérêt de faire un challenge relativement provisoire au final) et bien cette cohabitation ne représente (en terrario sérieuse) pour un particulier "standard" au moyen "standard" habitant une maison ou un appartement "classique" aucun intérêt, vraiment aucun, un terra, quelques soit sont volume, ce n'est pas dame nature, il ne sera jamais complet au niveau des véritables interactions naturelles du biotope (climat, végétation, prédations, chimie du sol, alimentations etc etc)

sauf à vivre avec une cuillère en argent dans la bouche et un compte en banque particulièrement bien garnis pour pouvoir transformer 3m2 et plus de chez soit pour faire un seul terra et même là... soyons franc, le risque sera toujours présent de toute façon et le résultat restera souvent très aléatoire...donc incertains puisque l'argent ne fait pas tout, ca reste matériel, le principe de fond lui ne changera pas (incompatibilité de vie proche au quotidien en captivité sans risque aucun).

Alors pour le prix d'investissement, autant aller directement passer quelques jours dans le biotope de l'animale !!

déjà ca coûtera moins chère dans la plupart des cas et ce sera très instructif avec des souvenirs à vie en prime ! Razz  Exclamation  Wink

Steve

P.S juste remarque pour les zoo....c'est exactement ainsi que cela se passe, des "doublures" changés régulièrement pour la plupart d'entres eux, mis ensembles là aussi pour des questions de place avant tout.

P.S j'ai pu voir deux personnes à ce jour avec de telle moyens, l'un ayant transformé sa cave en entier pour détenir un couple de boiga dendrophila adulte, plafond à 3.5 m, plus de 5 m de long, un sol modifié, avec bassin d'eau de plusieurs milliers de litres, petit arbuste tropicales naturels, plafond avec réflecteur à quartz, bref, un truc de fou, face avant vitré mais aussi passage dedans pour s'installer dans le terra et les voirs tranquillement...

Mais rien d'autres dedans pour autant...
Et quel résultat...un morceau de mangrove vivant, superbe...pas la peine de bourrer d'espèces différentes pour que ce soit attractif et un challenge...

le deuxième cas était une serre de quelques m2 pour un passionné de colibri, ok pas de rapport avec la terrario mais ayant aussi des phelsuma, il aurait pu être tenté de mettre le tout ensemble, mais non, comme il disait, chaque chose à sa place, et pourtant vu les moyens....

simple exemple mais je pense à eux à cause du sujet dont on parle. des moyens, de la place, mais aucune cohabitation et un résultat bien plus beau que dans un zoo...et croyez moi, aucune doublure nécessaire...animaux non stréssé et détendu "du mobile" comme on dit !! Razz
Revenir en haut Aller en bas
lily1308
Contributeur Régulier au Savoir Respecté
avatar

Nombre de messages : 157
Féminin Age : 23
Localisation : Paris
Emploi : infirmière
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Cohabitation interspécifique - ou : peut-on mettre des animaux d'espèces différentes dans un même terrarium ?   Mer 30 Déc 2015, 00:09

je remonte ce sujet pour savoir s'il est possible de faire cohabiter des ciliatus avec un iule. j'aime les iules et ils sont utiles pour nettoyer le substrat, donc je me disais que ça pouvait être pas mal dans mettre un dans chaque tera de ciliatus. je pense que les ciliatus peuvent être tentés de manger les petites espèces, mais que ça ne devrait pas poser de problème avec des gigas (30cm adulte). vous en pensez quoi?
Revenir en haut Aller en bas
LacusMaya
Noble Initié Brillant


Nombre de messages : 34
Féminin Age : 24
Localisation : france
Emploi : asv
Date d'inscription : 05/06/2014

MessageSujet: Re: Cohabitation interspécifique - ou : peut-on mettre des animaux d'espèces différentes dans un même terrarium ?   Mer 27 Jan 2016, 11:24

On peut toujours faire de la cohabitation, si même paramètres, au moins avec des invertébrés..
Iules et escargots cohabitent ensembles très bien par exemple.
Cétoines et iules également. De plus ils se nourrissent à peu près de la même chose.

(je n'ai que des invertébrés, pour le moment).

Donc la cohabitation est possible pour certaines espèces Smile
Revenir en haut Aller en bas
pecilat
Familier des Dragons et Détenteur du Secret des Dieux
avatar

Nombre de messages : 713
Masculin Age : 42
Localisation : Savigny sur Orge
Emploi : Dans un lieu magique...
Loisirs/Humeur : Terrario, sport, métal, jeu de role, lecture
Date d'inscription : 07/07/2011

MessageSujet: Re: Cohabitation interspécifique - ou : peut-on mettre des animaux d'espèces différentes dans un même terrarium ?   Mer 27 Jan 2016, 12:35

Mème si je n'aime pas l'idée, apparemment iule et cilatus, peuvent cohabiter.
Les iules peuvent cependant, selon mes informations, se nourrir des œufs des cilatus.
Et attention, bien se renseigner sur quels types d'iule !
Revenir en haut Aller en bas
Sigouille
Familier des Dragons et Détenteur du Secret des Dieux
avatar

Nombre de messages : 545
Masculin Age : 32
Localisation : Messancy, Belgique
Emploi : Fonctionnaire --> plein de temps à moi et mes bêtes ^^
Loisirs/Humeur : Si tu te prends une baffe, tu devineras vite ;)
Date d'inscription : 21/03/2014

MessageSujet: Re: Cohabitation interspécifique - ou : peut-on mettre des animaux d'espèces différentes dans un même terrarium ?   Jeu 04 Fév 2016, 13:17

Merci beaucoup Fench pour ce résumé de ce qui nous a tous (enfin... je pense) traversé la tête un jour. Dans notre jeunesse ou dans nos moments de divagations (nostalgique ou éthyliques pour certains bier3 )

J'y reviendrai sûrement pour les personnes que j'entends vouloir mélanger des espèces
Revenir en haut Aller en bas
Rouge Sanglier
Contributeur Régulier au Savoir Respecté
avatar

Nombre de messages : 182
Masculin Age : 21
Localisation : 69
Date d'inscription : 14/01/2016

MessageSujet: Re: Cohabitation interspécifique - ou : peut-on mettre des animaux d'espèces différentes dans un même terrarium ?   Jeu 04 Fév 2016, 14:46

Je maintiens quelques sp de iule et je déconseillerai la cohabitation de certaines espèces avec un ciliatus. Certaines "giclent" facilement (les tonkinbolus dolfusii par exemple) et vu l'odeur du machin, je me méfierai de l'impact que ça peut avoir sur les yeux du gecko...
Bon après d'autres espèces sont très cool et je ne crois pas qu'elles ont toute ce liquide irritant, faut voir.
De plus, elles sont loin d'être toute détritivore, il leur faut un substrat complet pour certaines, des fruits et légumes pour d'autres..

J'ajouterai que j'ai fait des cohabitations blattes souffleuse/dubia/et gros iules (mardonius parilis parilis) sans problèmes apparents.
Revenir en haut Aller en bas
lily1308
Contributeur Régulier au Savoir Respecté
avatar

Nombre de messages : 157
Féminin Age : 23
Localisation : Paris
Emploi : infirmière
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Cohabitation interspécifique - ou : peut-on mettre des animaux d'espèces différentes dans un même terrarium ?   Lun 08 Fév 2016, 00:10

J'ai également un iule qui gicle ^^ mais je pensais plutôt aux gigas au vue de leur taille (peur que mes geckos s'attaquent aux iules de petite taille), et il me semble que les gigas ne giclent pas...
dans tous les cas je ne ferai pas cette cohabitation, trop peur qu'il arrive quelque chose aux oeufs (qu'ils les mangent ou tout simplement les retournent).

LacusMaya: je fais déjà cohabiter iule et escargots, on est d'ailleurs sur le même forum d'escargots Wink
Revenir en haut Aller en bas
Portoss01
AKA Dédé, le roi de la Bricole...
avatar

Nombre de messages : 781
Masculin Age : 22
Localisation : Cormoranche sur Saône
Date d'inscription : 02/10/2014

MessageSujet: Re: Cohabitation interspécifique - ou : peut-on mettre des animaux d'espèces différentes dans un même terrarium ?   Jeu 18 Aoû 2016, 10:32

Zoo de beauval : cohabitation entre un boa (désolé connaît pas l'espèce, mais il ete pas grand et arboricole) et des Epipedobates tricolore Smile
Revenir en haut Aller en bas
Mosasaurus
Débutant(e) plein(e) de Promesses
avatar

Nombre de messages : 14
Masculin Age : 14
Localisation : Occitanie
Emploi : Collégien
Date d'inscription : 13/08/2016

MessageSujet: Re: Cohabitation interspécifique - ou : peut-on mettre des animaux d'espèces différentes dans un même terrarium ?   Jeu 18 Aoû 2016, 11:23

Au Zoo du Lunaret: cohabitation Acrantophis - Phelsuma Grandis
Revenir en haut Aller en bas
Fenchurch
Alias Super Tomate, Fouine-fourche, je fouine et j'enfourche...mon gros cube ! (Administratrice)
avatar

Nombre de messages : 37053
Féminin Age : 42
Localisation : Grenoble (38)
Loisirs/Humeur : Le rire c'est de la merde.... ça n'arrête pas les balles.
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: Cohabitation interspécifique - ou : peut-on mettre des animaux d'espèces différentes dans un même terrarium ?   Jeu 01 Sep 2016, 12:14

Merci pour ces infos ! komça
Néanmoins, le manque de suivi des cohabitation dans les zoos (on ne peut pas être sûr que ce sont les mêmes individus, utilisation d'habitat "backstage" plus conventionnel, suivi de la cohabitation dans la durée...) fait qu'il faut particulièrement les prendre avec précaution.

A+
Fenchurch flower

______________________________________________________________________

THERE IS NO JUSTICE. THERE IS JUST ME.







3.4.0 Rhacodactylus ciliatus NC
2.1.0 Ptychozoon kuhli  NC
1.3.1 Ranitomeya (lamasi) sirensis NC
1.0.0 Agalychnis callidryas NC
1.0.0 Hypselotriton orientalis NC
7.3.9 Neurergus kaiseri NC - CDC
3.0.6 Triturus dobrogicus ssp. NC - CDC
0.0.7 Triturus marmoratus NC - CDC
1.0.0 Python regius NC (Adedayo)
0.1.0 Felis silvestris catus NC (Gally)
Revenir en haut Aller en bas
SCHMITT
¡ Hasta los serpientes, el zigouigoui y la revolución!
avatar

Nombre de messages : 2583
Masculin Age : 43
Localisation : France
Date d'inscription : 28/12/2010

MessageSujet: Re: Cohabitation interspécifique - ou : peut-on mettre des animaux d'espèces différentes dans un même terrarium ?   Jeu 01 Sep 2016, 21:10

ho que oui....pour avoir fréquenter deux zoo, suisse Et Allemagne, je confirme complètement ce fait.

La plupart possède le tout en double avec bac plus tranquille et individuel...la mise en avant reste pour le publique et certaines cohabitations, terrestre ou marine, ne sont faite en réalité qu'avec des sujets en doublons, jamais les mêmes plus d'un an.

Après en France je ne sais pas trop la politique mené par contre.

Exemple au zoo de Bâle, dans la partie marine, des aquariums de repos permettent d'alterner des animaux par cycle de 6 mois, car ceux de présentation sont souvent très peuplés pour permettre au public de voir le maximum.

Les phesuma (grandis) sont ne nombre dans le bac de présentation, mais ils sont mis en alternance régulièrement....(notamment à cause des bagarre forcément vite inévitable, des blessure etc etc) les boas ar en ciel sont mis par trois, et changer par deux (deux en réserve au calme) etc etc

donc les endroit publique, prudence, ce qui se passe dans nos bacs à l'année n'est pas pareil qu'un bac de présentation d'un zoo.

Steve
Revenir en haut Aller en bas
Portoss01
AKA Dédé, le roi de la Bricole...
avatar

Nombre de messages : 781
Masculin Age : 22
Localisation : Cormoranche sur Saône
Date d'inscription : 02/10/2014

MessageSujet: Re: Cohabitation interspécifique - ou : peut-on mettre des animaux d'espèces différentes dans un même terrarium ?   Jeu 01 Sep 2016, 21:15

La cohabitation n'ai pas vraiment utile chez nous, mis a part d'avoir des complications.
Mais existerait il pas des cohabitations "bénéfique".

Rien à voir avec les reptiles mais on sais que les poissons clown utilise les anémones comme abris et les mérou utilise les anguille pour débusquer les poissons dans les infrastructuosité. Existe il certain reptile ou amphibien qui on ce genre comportement avec d'autre individus de différente espèce ?



Revenir en haut Aller en bas
Fenchurch
Alias Super Tomate, Fouine-fourche, je fouine et j'enfourche...mon gros cube ! (Administratrice)
avatar

Nombre de messages : 37053
Féminin Age : 42
Localisation : Grenoble (38)
Loisirs/Humeur : Le rire c'est de la merde.... ça n'arrête pas les balles.
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: Cohabitation interspécifique - ou : peut-on mettre des animaux d'espèces différentes dans un même terrarium ?   Ven 02 Sep 2016, 13:36

Portoss01 a écrit:
La cohabitation n'ai pas vraiment utile chez nous, mis a part d'avoir des complications.
Mais existerait il pas des cohabitations "bénéfique".

Rien à voir avec les reptiles mais on sais que les poissons clown utilise les anémones comme abris et les mérou utilise les anguille pour débusquer les poissons dans les infrastructuosité. Existe il certain reptile ou amphibien qui on ce genre comportement avec d'autre individus de différente espèce ?
Tu parles de symbiose... C'est une forme d'association biologique dans laquelle chacune des parties y trouve son compte, voire, à l'extrême, ne PEUT pas vivre sans son partenaire. Le cas poisson-clown/anémone est sans doute le plus connu au niveau macroscopique, avec peut-être les poissons-nettoyeurs (qui nettoient les dents de poissons bien plus gros et qui pourraient les manger)...

Aucune symbiose impliquant des "reptiles" et un autre organisme macroscopique ne me vient spontanément à l'esprit... Je ne pense pas qu'il y en ait, si on néglige les symbiose avec la flore intestinale, dont il n'est pas question ici Smile Smile

A+
Fenchurch flower

______________________________________________________________________

THERE IS NO JUSTICE. THERE IS JUST ME.







3.4.0 Rhacodactylus ciliatus NC
2.1.0 Ptychozoon kuhli  NC
1.3.1 Ranitomeya (lamasi) sirensis NC
1.0.0 Agalychnis callidryas NC
1.0.0 Hypselotriton orientalis NC
7.3.9 Neurergus kaiseri NC - CDC
3.0.6 Triturus dobrogicus ssp. NC - CDC
0.0.7 Triturus marmoratus NC - CDC
1.0.0 Python regius NC (Adedayo)
0.1.0 Felis silvestris catus NC (Gally)


Dernière édition par Fenchurch le Sam 10 Sep 2016, 18:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Portoss01
AKA Dédé, le roi de la Bricole...
avatar

Nombre de messages : 781
Masculin Age : 22
Localisation : Cormoranche sur Saône
Date d'inscription : 02/10/2014

MessageSujet: Re: Cohabitation interspécifique - ou : peut-on mettre des animaux d'espèces différentes dans un même terrarium ?   Ven 02 Sep 2016, 15:07

D'accord, merci j'avais oublié le mot "symbiose".
Revenir en haut Aller en bas
SCHMITT
¡ Hasta los serpientes, el zigouigoui y la revolución!
avatar

Nombre de messages : 2583
Masculin Age : 43
Localisation : France
Date d'inscription : 28/12/2010

MessageSujet: Re: Cohabitation interspécifique - ou : peut-on mettre des animaux d'espèces différentes dans un même terrarium ?   Ven 02 Sep 2016, 23:57

si moi j'en connais une d'association...l'acariens et le serpent....si si...

explication :

l'acarien mange le serpent weuyarg
Et ce dernier en contrepartie devient un sujet "mite phase" une fois qu'il est envahit....Mouahhhh Razz Exclamation splaurene riolarm elébonn

Bon ok je sors... splaurene

Steve
Revenir en haut Aller en bas
bcicolombie
Membre draconique Confirmé
avatar

Nombre de messages : 61
Masculin Age : 26
Localisation : Liège (Belgique)
Date d'inscription : 25/04/2016

MessageSujet: Re: Cohabitation interspécifique - ou : peut-on mettre des animaux d'espèces différentes dans un même terrarium ?   Sam 03 Sep 2016, 11:23

Bonjour,

Chez certains crocodilliens, il y a une symbiose avec certains oiseaux. Les oiseaux se nourrissent des restes de viande calé dans les dents des crocodiles. Et les crocodiles ont là bouche nettoyé. Ils tirent chacun un avantage de cette interaction. D'ailleurs le crocodile ne mange pas l'oiseau ce qui prouve qu'il en n'a besoin. Parce que ce n'est pas tout les jours que la proie vient jusque dans la bouche du prédateur.

Edit: par contre, il va falloir un assez grand terrarium pour reproduire cette symbiose (60 m carré disons).
Revenir en haut Aller en bas
SCHMITT
¡ Hasta los serpientes, el zigouigoui y la revolución!
avatar

Nombre de messages : 2583
Masculin Age : 43
Localisation : France
Date d'inscription : 28/12/2010

MessageSujet: Re: Cohabitation interspécifique - ou : peut-on mettre des animaux d'espèces différentes dans un même terrarium ?   Dim 04 Sep 2016, 03:28

oui pas faux, mais bon des oiseaux croqués, ca existe, déjà observé et signalé par des bilologistes, car au final, ce n'est une fois analyser semble -t-il loin d'être une relation sans risque pour les oiseaux....

et puis si on commence ca, parlons des rhino et des oiseaux nettoyant la peau, et puis allons plus loin, plus de limite....On peu dévier sur le même rapport entre les gros poissons ou les baleine,  et les poissons nettoyeur...rémora et cie...faire ca en aquarium, bonjour...

sérieusement, en terrario,  dans nos intérieurs de particuliers, pas le choix.

Il faut être pragmatique et faire preuve de bon sens et de réalisme, de logique.

La cohabitation hors contexte du biotope naturel, c'est (quasi) irréalisable, ca donne rien à long terme la plupart du temps.

Ce sont juste des ennuis, des échecs et des problèmes à foisons, un mal être possible des animaux...

une espèce, un biotope, un terra, et tout le monde est heureux... Wink  Exclamation

Steve
Revenir en haut Aller en bas
HogTara
Brillant retraité écartelé entre Boas et Pogonas ! (Administrateur)
avatar

Nombre de messages : 10516
Masculin Age : 58
Localisation : côte d'or (entre la moutarde et le vin)
Emploi : retraité
Date d'inscription : 21/11/2009

MessageSujet: Re: Cohabitation interspécifique - ou : peut-on mettre des animaux d'espèces différentes dans un même terrarium ?   Dim 04 Sep 2016, 10:01

je ne sais pas si on n'en a parlé sur ce sujet, mais j'ai lu qu'une cohabitation était possible entre les dendrobates et une espèce de sauriens dont je ne me souviens plus le nom

______________________________________________________________________


les cross, les intergrades et les hybrides c'est pas bien, faut garder nos souches propres,  
nom d'un schtroumpf !!!!!!!!!!!!!!!!!!,
sinon je le dis au grand schtroumpf  

Revenir en haut Aller en bas
Fredtriton
Expert Brillant et Grandement Apprécié
avatar

Nombre de messages : 1893
Masculin Age : 26
Localisation : Troyes
Emploi : SVT
Date d'inscription : 11/02/2010

MessageSujet: Re: Cohabitation interspécifique - ou : peut-on mettre des animaux d'espèces différentes dans un même terrarium ?   Dim 04 Sep 2016, 11:11

Ouais, Lepidodactylus lugubris est souvent cité.
Soit disant nocturne donc pas de concurrence, et se nourrit des proies trop grosses pour les dendrobates...
En pratique c'est quand même des gros dalleux, ça hésite pas à sortir manger le jour, et c'est des prédateurs bien plus efficaces que les dendrobates. Faut vraiment mettre masse de nourriture pour pas léser les grenouilles.
Après certains ont dû tester avec d'autres petits geckos tropicaux, Gonatodes, Lygodactylus,... ? Ça fonctionne peut-être mieux...
Revenir en haut Aller en bas
http://fredtriton.skyrock.com
HogTara
Brillant retraité écartelé entre Boas et Pogonas ! (Administrateur)
avatar

Nombre de messages : 10516
Masculin Age : 58
Localisation : côte d'or (entre la moutarde et le vin)
Emploi : retraité
Date d'inscription : 21/11/2009

MessageSujet: Re: Cohabitation interspécifique - ou : peut-on mettre des animaux d'espèces différentes dans un même terrarium ?   Dim 04 Sep 2016, 13:14

Fredtriton a écrit:
Ouais, Lepidodactylus lugubris est souvent cité.
Soit disant nocturne donc pas de concurrence, et se nourrit des proies trop grosses pour les dendrobates...
En pratique c'est quand même des gros dalleux, ça hésite pas à sortir manger le jour, et c'est des prédateurs bien plus efficaces que les dendrobates. Faut vraiment mettre masse de nourriture pour pas léser les grenouilles.
Après certains ont dû tester avec d'autres petits geckos tropicaux, Gonatodes, Lygodactylus,... ? Ça fonctionne peut-être mieux...

oui c'est çà, bon mais après çà ne m'intéresse pas de mélanger les espèces Wink

______________________________________________________________________


les cross, les intergrades et les hybrides c'est pas bien, faut garder nos souches propres,  
nom d'un schtroumpf !!!!!!!!!!!!!!!!!!,
sinon je le dis au grand schtroumpf  

Revenir en haut Aller en bas
SCHMITT
¡ Hasta los serpientes, el zigouigoui y la revolución!
avatar

Nombre de messages : 2583
Masculin Age : 43
Localisation : France
Date d'inscription : 28/12/2010

MessageSujet: Re: Cohabitation interspécifique - ou : peut-on mettre des animaux d'espèces différentes dans un même terrarium ?   Lun 05 Sep 2016, 18:09

ca marche en effet un peu mieux avec un lygo dont je sais plus le nom, à tête jaune, très petit, mais le problème reste le même, fredtriton à bien résumé...ca mange plus, faut y aller car même eux iront piquer la nourriture si besoin devant les dendrobates...

par contre ca peu aider dans certains cas (gros bac planté avec grillons en nourriture) pour limiter la casse de la végétation avec de gros grillon devenu plus gros...les grand bac plantés peuvent en effet permettre à du grillon domestique de grandir, et un grillon devenu adulte dans un bac de dendrobates, les sachant omnivores, ca peu aussi faire des dégâts sur les grenouilles.

en fait, c'est pas une cohabitation, c'est une mise en place artificielle d'une espèce d'origine Africaine avec des grenouilles  Américaines afin de stabilier la présence de proies non consommé dans un bac planté de grand volume, j'insiste, de grand volume (prévoir zone ne hauteur plus sèche pour les geckos) car là les proies se cache plus vite et si on nourrit au grillon des dendrobates, les ennuis commencent vite si on ne régule pas ceux qui s'échappe.

Mais...ca reste artificielle, et bon perso même si je comprends parfaitement l'utilité, je l'est vu ca marche (on évite de mettre un couple pour pas déséquilibrer le tout) mais sur le fond, ca reste quand même une cohabitation illogique et forcé, aucune des deux espèces ne vivant dans le même biotope ni sur le même continent....


Steve
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cohabitation interspécifique - ou : peut-on mettre des animaux d'espèces différentes dans un même terrarium ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cohabitation interspécifique - ou : peut-on mettre des animaux d'espèces différentes dans un même terrarium ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Cohabitation interspécifique - ou : peut-on mettre des animaux d'espèces différentes dans un même terrarium ?
» peut on mettre des especes de grillons différentes ensemble
» peut on avoir des poules de races différentes ensemble?
» Peut-on mettre 2 repro ensemble??
» Peut on mettre 2 couple d'Amphiprion Ocellaris dans un meme bac?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Dragons d'Asgard :: Les Dragons d'Asgard : Techniques et Connaissances Générales :: Techniques, savoirs et documentation générale-
Sauter vers: