Les Dragons d'Asgard


 
AccueilAccueil  AgendaAgenda  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Capacitaire cheers Pour avoir accès à l'intégralité des rubriques du forum, présentez-vous ! cheers
cheers Pensez à vous inscrire sur la carte des Dragons ! cheers

 

 Définition et explication détaillées de la valeur des Morelia viridis

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
SCHMITT
¡ Hasta los serpientes, el zigouigoui y la revolución!
SCHMITT

Nombre de messages : 2684
Masculin Age : 45
Localisation : France
Date d'inscription : 28/12/2010

Définition et explication détaillées de la valeur des Morelia viridis - Page 2 Empty
MessageSujet: Définition et explication détaillées de la valeur des Morelia viridis   Définition et explication détaillées de la valeur des Morelia viridis - Page 2 Icon_minitimeLun 22 Sep 2014, 17:34

Rappel du premier message :

Bonjour,

Pour compléter un peu plus précisément un sujet mis dans un autre poste, que je ne souhaitais pas poursuivre car mis dans une section photo, je souhaite par cet écrit clarifier un peu certaines choses, souvent mélanger à tort et à travers....


J’en profite pour faire une rapide parenthèse....

- pas de jugement sur les choix de chacun.....La polémique ou les choix de chacun ne sont pas les objectifs recherchés de ces quelques lignes !  Wink  Exclamation
- je ne fais que tenter d'expliquer un peu mieux le pourquoi du comment des prix dans sa globalité, afin de clarifier les choses de façon objective, même si j'ai bien entendu mon avis perso et ma propre "expérience" d'élevage qui va influencer nettement  l'une ou l'autre remarque, donc ne pas tout prendre au pied de la lettre.... Wink  Exclamation




Le prix d'un viridis....
ha ce sujet énerve certains  et en agace parfois plus d'un... Razz  Exclamation
Souvent parce que le sujet n'est pas vu dans sa globalité, d'où le temps que j'ai pris à tenter d'expliquer un peu mieux ce qui peu, dans les grandes lignes, influencer le prix d'un Morelia viridis, et ce en-dehors des influences économiques actuelles qui joue parfois un rôle dans la vente de certains sujets (pro ou particulier).


Avant tout, il faut déjà comprendre d'où vient et où vie un Morelia viridis avant de réfléchir à une quelconque notion de prix.



Son air de répartition est au final très limité, souvent insulaire, dont les biotopes sont pour la plupart menacés, à très fortement menacé (culture, urbanisme, monté des eaux....)

Quand aux localités, elles vivent souvent sur de minuscule île et sont donc très menacé au moindre changement d'activité humaine ou climatique....
On peu citer la localité biak, Kofiau, Aru tout doucement...yapen, etc etc dont elle porte bien entendu le nom de l'île sur lesquelles elles vivent.


Globalement, les souches sauvages se raréfie, les souches N.C se détériorent et se mélanges...les protections (lois Indonésiennes) augment et la législation devient plus dur aux importations (ex à présent, les imports d'adultes sauvages sont normalement interdite...mais pas encore très respecté par tous.....ni par les acheteurs d'ailleurs, sans commentaire.... Rolling Eyes )

Bref, la demande moniale augmente (Europe très peu à présent, surtout par rapport aux US, Asie, Russie....), mais l'offre très peu, donc les prix ne baisse que rarement et que dans certains cas bien précis (nature du sujet et localité, voir plus loin)



Il y a donc divers niveau de tarif, et le rôle de l'offre et de la demande joue pleinement son rôle, comme pour toute toute chose commerciale, et le lieu d'achat rajoute encore au prix final (revendeur pro en magasin ou non, particulier, achat revente, bourse....)



Ensuite, de façon plus générale, on retrouve :

- avant tout, le sexe (si sexé...ce qui veut dire âgé puisque non sexable à la naissance)) et surtout la localité...

Un biak, ou un sorong vert sans beaucoup de bleu sur le corps n'aura pas le prix d'un cyclops ou d'un merauke pure souche....Une femelle sexé sera plus chère qu'un mâle...

Mais là aussi c'est très variable...un biak désigner type HY à 70 % mini plus sera plus onéreux qu'un Merauke sans ligne blanche continu et quasi vert uniforme....

Donc il est difficile de cataloguer l'ordre de valeur, car des effets de mode peuvent aussi rajouter de la complexité, selon les années, dans la valeur d'un individu. (mode du vert, du bleu, des ponctuations etc etc).

Je vais tout de même le tenter, en regroupant par catégorie, mais la liste n'est pas exhaustive, c'est un simple résumé dans les grandes lignes c'est tout.

- Vraie N.C démarré, pure souche garantie, véritable éleveur Europe
Les plus chère, les plus durs à trouver, quasiment jamais bradé (sauf moche et mal fichu !) et pour cause !! , long suivis, coût important de démarrage, de suivis des reproducteurs de pure couche, obtention de repro à partir de sujet eux même née N.C, donc mini 4/5 ans avant d'obtenir une ponte viable.


- N.C non démarré, souvent très présent en bourse à prix cassé...Egalement parfois racheter et revendu sans trop de suivis entre....

soucis évident, souvent très (trop) jeune, pas encore mué plusieurs fois ni pris de repas régulier....c'est donc la loterie à l'achat....


- viennent les "pseudo née N.C", C'est à dire née en captivité certes, mais à partir de femelle gravide d'import directe de chez dame nature....

Là on retrouve des occasions de localité rare, parfois des prix très bas selon les localités commune ou non (puisque pas de fraie d'élevage, logique) mais en même temps, on trouve du pire comme du meilleurs, tout dépends de la façon dont la ponte est géré et par qui...donc prix très variable.

Avantage à noter, sujet sain comme du 100 % N.C véritable, mais pareil avec du F1 véritable...

- le F1 véritable....je le sépare volontairement de celui du haut...car un peu différent, cette analyse ne sera pas partagé par tous je le sais, mais bon après tout c'est mon texte ( Laughing ) dont je procède ainsi et je sépare les deux !

Ici, ce sont des sujets d'imports, mais de ferme (donc souvent importé juv) qui par la suite, après avoir grandis en captivité, sont reproduis...donc c'est une base génétique saine, mais sans les ennuis du sauvage ni les éventuelles dégradations génétique de certains sujets N.C dont des mélanges de localité ont pu être faite.....



- sujet d'import de ferme véritable, née en ferme avec suivis, soit de femelle sauvage soit en repro interne (de plus en plus courant) avec incubation et démarrage de juv en ferme.

Bonne qualité pour certains, avec chance de tomber sur des sujets particuliers, plus facilement qu'avec du N.C de plusieurs générations, mais il faut tut de même avoir un peu de connaissance car le risque est présent (maladie, soucis divers) donc il faut pouvoir gérer.

- enfin les imports directs, la loterie...utile pour obtenir certaines localités destiné à la repro N.C, ou à régénérer une souche, mais très déconseillé à des débutant ou juste pour avoir un sujet isolé...car potentiel de maladie et de soucis important, sujet souvent non acclimaté et prélevé dans la nature directement, âge incertains, bref...pas top.



Enfin, quelques points pour clôturer le sujet d'explication.

La spéculation des prix existe bien entendu....les influences économiques également (conjonctures).

c'est  surtout vraie pour les designers (qui ne sont pas à proprement parlé des phases, mais un suivis sur le long terme pour fixer certaines particularités de la robe, donc oui, forte consanguinité, faible repro, taux de mortalité élevés...et sujets physiquement incroyable, pour ou pas importe peu dans ce sujet.

Les prix grimpes car faire des vraies designers (différent de l'out cross, c'est à dire repro entre localité) est chose difficile et onéreuse, et nécessite du temps, des années et des années de travails avec des coûts importants.

ex HY blue ligne chez les sorong, ou les moyo, les antartic blue....bref, toute la famille des high blue, des calico, des High yelow et cie....

Là on parle souvent de milliers d'euro pour un seul juv....



Quelques mots sur la vie en terra des Morelia viridis....

Clairement,  les évolutions technique permettent de grande avancés à ce jour, et des tarifs abordable (et c'est tant mieux) en particulier pour les localités dite parfois faussement "courantes".

faussement car en exemple très concret, les biak sont dit "courant", commun même....et  peu chère, mais dans la nature, ils ont actuellement dans un des biotopes les plus menacé de tout les Morelia viridis, c'est un paradoxe "positif" influencé par les nombreuses repro en ferme et en captivité qui compense la rareté de cette localité à l'état sauvage, car on en trouve de moins en moins sur l'île, selon une info terrains de mai dernier obtenu par l'intermédiaire d'un contact locale (ferme d'élevage).


Cela toutefois ne définit pas encore complètement le prix d'un sujet !!! et non !  Razz  Exclamation

C'est plus complexe que cela....
Car aucun sujet n'étant identique, et souvent ils sont même différent des parents (la robe peu pour certains "sauter" une génération), les prix varient donc  selon le potentiel de chacun forcément...

Type de dessin, netteté des lignes, spot (blanc, jaune, répartition), intensité des couleurs  etc etc.


Et se rajoute aussi le fait que malgré tout, leur maintiens n'est pas aussi simple que de maintenir une elaphe....et perdre cela de vue trop rapidement pour je ne sais quel raison idéologique ou autre esprit de critique serait une grande erreur...constaté pour ma part au quotidien.


Mais je suis d'accord sur un point, née N.C et démarré correctement,  ils ne sont pas en sucre non plus.

Il suffit juste être sérieux, avoir un projet sur le long terme, bien se préparer et surtout bien choisir son sujet et le lieu où il sera acheté....

Car parfois, même si née N.C, une simple erreur de paramètre et hop problème de mue...problème respiratoire, stress, anorexie...tout cela existe…
C’est al réalité vécu au quotidien par les détenteurs de Morelia viridis, née N.C ou non….
Et je ne parle là même pas de la partie reproduction…
Alors que  c'est justement la repro qui détermine la valeur de l'espèce en N.C....


Et donc, au  sujet de la reproduction.....
Pour se convaincre de la valeur d'un jeune sujet de Morelia viridis....

Essayer donc pour voir de faire chez vous et sur  le long terme un élevage de Morelia viridis...
Je dis bien « ELEVAGE » et pas juste une simple détention d'un sujet isolé née N.C bien démarré...
Ce  qui en fait n'a rien à voir.....

Moi même n'ayant pas encore fait de cycle complet (juv ayant fait des jeunes ayant à leur tout fait des jeunes) et malgré des années de pratiques avec plusieurs sujets, de divers origines (juv ou non, N.C, f1, ferme…), je ne me considère pas encore après des années de pratiques comme un véritable éleveur.

Pour en revenir aux prix…
Les prix paraissent encore élevés de façon injustifié pour certains ??

Alors c'est simple....
Investisser donc dans des reproducteurs juv, faite les grandirent  durant des années, ayez des frais de maintiens et de suivis de cette élevage, des bacs corrects, investissez dans un incubateur pro de qualité, subissez les pertes d'adultes lors de la repro, les pertes de la ponte, les pertes des juv à la pelle parfois...la faiblesse des pontes avec une seule femelle...

Après toutes ces étapes de franchis, et quelques milliers d'euro de dépenser, on verra ensuite si vous souhaiteriez encore les brader  à 100 € pièce ou moins...

Et le tout avec les 10 repas de fait mini, des mues correct, mangeant de la souris congelé sans rejets et sans gavage....
croyez moi, c'est fort peu probable que vous le fassiez à ce tarif.... Razz  Exclamation



A ce sujet de la repro, un autre point ignoré par beaucoup d'entre vous....

On ne peu pas mettre en repro la même femelle deux ans de suite avec cette espèce, c'est bien trop risqué, car trop dangereux pour elle, d'ailleurs dans la nature, elles ne pondent pas chaque année non plus....

Sinon, mortalité en hausse, et déjà comme cela c'est un risque important avec juste une repro tout les deux ou trois ans, voir une seule fois dans sa vie...





Conclusion :

-  les prix correspondent à la vraie valeur du sujet je pense, c'est pour cela qu'ils restent assez stable. Excepté dans certains cas dont j'ai longuement parlé plus haut, qui explique certains tarifs pratiqué, en hausse ou en baisse de la moyenne.


- dire que c'est une espèce "facile", ou inversement "très difficile", non, en effet, ce n'est pas le cas et je ne dirais pas le contraire, excepté pour les sujets d'imports sauvages directs, là c'est l'échec assuré quasi garantie  à long terme (sauf énorme coût de bol) si l’acheteur est non préparé et sans formation (ou expérience, au choix du terme).

Elle demande simplement du temps, du sérieux, un minimum d'investissement, des connaissances tout de même (pour le long terme et surtout la repro) et des moyens financiers plus important que certaines autres espèces, mais moins que pour d'autre....disons que cela reste dans une fourchette moyenne à moyenne plus selon ce que l'on fait chez soit.

En espérant avoir répondu clairement et façon clair à ce sujet des tarifs....

Ha oui j’oubliais, certains point n'on pas été développés volontairement, car non indispensable et ne faisant que nourrir les « polémiques de salon », les oppositions pro et particuliers, les petites guerres entre éleveurs, j'ai donc tenté de laisser tout cela de côté. Wink

Bon élevage à tous.

Steve


Dernière édition par SCHMITT le Mar 23 Sep 2014, 15:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
alex035
Noble Initié Brillant
alex035

Nombre de messages : 43
Masculin Age : 45
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 19/11/2013

Définition et explication détaillées de la valeur des Morelia viridis - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Définition et explication détaillées de la valeur des Morelia viridis   Définition et explication détaillées de la valeur des Morelia viridis - Page 2 Icon_minitimeMer 01 Oct 2014, 23:26

Juste pour dire que l on avoir du boa et du viridis et trouver le tout tres beau ( mon cas ).

Perso dans mes animaux celui que je prefere le python diamant ( pure souche ) quand a l élevage j ai deja 50% de perte et ce n est que de juv alors la repro n est pas a l ordre du jour mais fraichement au niveau intelligence  et beaute c est cette espece ma prefere

mais je ne trouve rien de glorireux a la maintenir mais juste du plaisir .
Dommage que certain éleveurs de viridis est oublié ce mot et cette philosophie
Alexandre
Revenir en haut Aller en bas
mejdinho
Petit lapin du bois de Boulogne
mejdinho

Nombre de messages : 5186
Masculin Age : 36
Localisation : 92 izi
Emploi : Chasseur de Gras et de feignasse...
Loisirs/Humeur : Lapin chasseur! And F*ck you very much...
Date d'inscription : 19/08/2011

Définition et explication détaillées de la valeur des Morelia viridis - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Définition et explication détaillées de la valeur des Morelia viridis   Définition et explication détaillées de la valeur des Morelia viridis - Page 2 Icon_minitimeJeu 02 Oct 2014, 00:25

Edit :

Sinon je ne suis pas d'accord avec ce qu'a dit Steve non plus! Certains boa d'ailleurs se vendent très très cher... Et d'autres sont pas si évident à reproduire... On en trouve même en Annexe I ce qui n'est pas le cas du viridis...

Après de là à dire que du viridis c'est comme de la gutt...  Suspect  Suspect  c'est un peu n'importe quoi aussi!  marteau

Il faut faire la part des choses, et les choses évoluent en effet, beaucoup continue à faire n'importe quoi et on le voit tous les jours ici et ailleurs pas uniquement pour les viridis d'ailleurs, le truc est qu'un boa ou une gutt résistera juste un peu mieux qu'un viridis (ou autres espèces plus fragiles) voilà!

Rien d'élitiste ou de supérieur aux éleveurs de viridis, c'est des conneries... Sauf pour les cons élitiste Razz

Pas besoin non plus de faire une tirade de 3 km sur les prix je pense, le prix est juste dicté par le marché : l'offre et la demande... Pourquoi les prix ne baissent pas... Bah la réponse est là : Pas beaucoup d'offre et beaucoup de demande et des gens qui hésitent pas à acheter cher...

Pas besoin d'en arriver au lynchage en public non plus...


alex035 a écrit:
Juste pour dire que l on avoir du boa et du viridis et trouver le tout tres beau ( mon cas ).

Perso dans mes animaux celui que je prefere le python diamant ( pure souche ) quand a l élevage j ai deja 50% de perte et ce n est que de juv alors la repro n est pas a l ordre du jour mais fraichement au niveau intelligence  et beaute c est cette espece ma prefere

mais je ne trouve rien de glorireux a la maintenir mais juste du plaisir .
Dommage que certain éleveurs de viridis est oublié ce mot et cette philosophie
Alexandre

Comment procèdes tu avec tes spilota spilota pour les températures basses nécessaires?

Salut c'est bien toi qui m'avais pris la petite femelle mandarina? Des news comment va telle?  Des photos à l'occasion sa serait cool komça


Dernière édition par mejdinho le Ven 03 Oct 2014, 00:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
alex035
Noble Initié Brillant
alex035

Nombre de messages : 43
Masculin Age : 45
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 19/11/2013

Définition et explication détaillées de la valeur des Morelia viridis - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Définition et explication détaillées de la valeur des Morelia viridis   Définition et explication détaillées de la valeur des Morelia viridis - Page 2 Icon_minitimeJeu 02 Oct 2014, 22:10

Oui c'est moi qui t es pris la mandarina qui va tres bien par ailleur
Pour les diamant simple cave a vin dans mon garage
Alexandre
Revenir en haut Aller en bas
mejdinho
Petit lapin du bois de Boulogne
mejdinho

Nombre de messages : 5186
Masculin Age : 36
Localisation : 92 izi
Emploi : Chasseur de Gras et de feignasse...
Loisirs/Humeur : Lapin chasseur! And F*ck you very much...
Date d'inscription : 19/08/2011

Définition et explication détaillées de la valeur des Morelia viridis - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Définition et explication détaillées de la valeur des Morelia viridis   Définition et explication détaillées de la valeur des Morelia viridis - Page 2 Icon_minitimeVen 03 Oct 2014, 00:23

alex035 a écrit:
Oui c'est moi qui t es pris la mandarina qui va tres bien par ailleur
Pour les diamant simple cave a vin dans mon garage
Alexandre

Cool! Mets nous une tof à l'occasion elle a du grossir et embellir! Smile

Ah bah oui pratique la cave à vin! ^^
Revenir en haut Aller en bas
alex035
Noble Initié Brillant
alex035

Nombre de messages : 43
Masculin Age : 45
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 19/11/2013

Définition et explication détaillées de la valeur des Morelia viridis - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Définition et explication détaillées de la valeur des Morelia viridis   Définition et explication détaillées de la valeur des Morelia viridis - Page 2 Icon_minitimeVen 03 Oct 2014, 23:55

Et dans l autre je met meme du bon vin ce qui n ext pas mal non plus...
Revenir en haut Aller en bas
mejdinho
Petit lapin du bois de Boulogne
mejdinho

Nombre de messages : 5186
Masculin Age : 36
Localisation : 92 izi
Emploi : Chasseur de Gras et de feignasse...
Loisirs/Humeur : Lapin chasseur! And F*ck you very much...
Date d'inscription : 19/08/2011

Définition et explication détaillées de la valeur des Morelia viridis - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Définition et explication détaillées de la valeur des Morelia viridis   Définition et explication détaillées de la valeur des Morelia viridis - Page 2 Icon_minitimeVen 03 Oct 2014, 23:58

lol!

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Définition et explication détaillées de la valeur des Morelia viridis - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Définition et explication détaillées de la valeur des Morelia viridis   Définition et explication détaillées de la valeur des Morelia viridis - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Définition et explication détaillées de la valeur des Morelia viridis
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Un cheval de troie dans les screen saver Hublot!!
» Flyback ==> Définition
» Les procédés d’explication :
» enduit de finition chaux sable chenevotte
» finition sur parquet en chataignier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Dragons d'Asgard :: Les Dragons d'Asgard : Les espèces (Signalétique obligatoire pour les espèces soumises à CDC) :: Serpents :: Boidae et Pythonidae-
Sauter vers: